Le Porteur de Mort, tome 3 - Le lion blanc de Angel Arekin

Editions : Plume Blanche
Collection : Plume Noire
Autrice : Angel Arekin
Couverture :  Nicolas Jamonneau
Parution : Mai 2018

COUP DE CŒUR !!

Seïs se voit contraint d’abandonner Naïs en Principauté pour retourner de toute urgence à Macline. Mais voilà, la jeune femme s’approche dangereusement de Noterre… au risque de tomber entre les griffes du lion blanc.

Toutes les fondations du pays sont menacées et risquent de s’effondrer, et au-delà, celles de leur propre existence. Parviendront-ils à protéger leur univers, leur croyance et leur vie ? Réussiront-ils à se retrouver en dépit du fossé qui les sépare désormais ?



Grâce à une opération spéciale des éditions Plume Blanche, j’ai pu découvrir en avant-première, ce formidable troisième tome du Porteur de Mort. Alors merci ! merci ! merci ! merci !

Raaaaah ce tome ! Par où commencer ? Le début peut-être ? Mmmmh ouaip.
Alors, alors. *suspense* Nous replongeons directement dans cette saga. Pas d’attente, pas de douceur, pas de mise en place, ON EST DEDANS. C’est la suite directe et pour notre plaisir et nos sentiments, on en demande encore. Une continuité pleine de tensions, d’angoisses et de rebondissements. Je sentais déjà une tension grandissante dans le second volume et pour le coup, ici, elle continue tout en étant atténuée.

Seïs et Naïs sont arrivés à bon port. Ce qu’ils voient dépasse leur pire crainte. Comment est-ce arrivé ? Ils vont devoir se séparer car ils ont chacun une mission.  Sur le chemin de la vérité, des événements se passeront pour le meilleur ou pour le pire où le doute enfle et les interrogations fusent. Qui croire ? Quoi croire ? Que cachent les personnes concernées ? Quelle est la vérité ? Ne manque-t-il pas un morceau du puzzle ? Quel lien existe entre certains personnages ? Tant de questions et quelques réponses.

L’histoire fait son chemin. De nouvelles perspectives arrivent. A quel prix ? Pff si vous saviez. C’est un tome tellement génial, extra qui est difficile à lâcher. On ne peut pas le poser dès qu’on embarque dans ce méli-mélo de sentiments, de cette guerre douloureuse et sanglante, truffés de révélations.
Avec les deux précédents tomes, nous savions qu’on touchait juste la surface de ce monde. Une introduction puis cette tempête qui commence à enfler. Dans ce troisième tome, la tempête enfle, enfle sans se défaire de son cyclone infernal, de ses rafales destructrices, doucereuses, déterminées. Si vous pensiez que les tomes 1 et 2 manquaient un peu d’actions ou c’était un peu trop long à démarrer. Ha ha. Vous ne serez pas déçus ici. L’action ne manque absolument pas et le temps mort est inexistant. Ça tourne sans jamais s’arrêter. Je tournais les pages sans m’en rendre compte. Avec tout ce qu’il se passait, ce n’était pas possible de rester indifférente face aux événements. Le récit nous enflamme entre satisfaction et frustration.

Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. L’adrénaline me courait les veines. Une angoisse à certains passages et cette boule au ventre qui ne voulaient pas me lâcher. Raaaah et cette manie à tout prix de vouloir vite connaître les conséquences, les événements et d’un coup le rideau tombe pour nous envoyer ailleurs. MAIIIS RAAAAAAAAAAAAAAAH ! Chaque cycle a son lot de secrets. Dès qu’il se termine, on est frustrés et le cœur manque un battement. Je voulais tout, tout de suite. Dès qu’un cycle se terminait, je râlais, j’étais un peu dans le déni. Mais la joie vite retrouvée grâce à ma mémoire et je me disais, ON VA SAVOIIIIIIR CE QU’IL SE PASSE MAINTENANT.
Les mystères s’épaississent, d’autres s’éclaircirent. Des révélations surprenantes et logiques (ce putain de prénom ! *-*). Des rebondissements qui ne s’arrêtent pas avant la toute fin (et encore… on se le demande). Des miettes qui nous poussent à continuer, incitant à fouiller notre mémoire (faut que je relise tout -_-, mémoire en gruyère personnellement xD), à aller plus loin dans nos anciennes questions. Des informations finissant plus, rajoutant de l’interrogation, du piment et quelque chose de croustillant (comme ces satanés yeux verts (ok. J’ai juste tiqué d’accord ?)). Un suspense à n’en plus finir avec cette tension qui grimpe sans retomber. POUAH une petite pépite ce troisième tome.

Des éléments sont choquants, d’autres sanglants et j’en redemandais. Des petits sourires de temps à autres. Des rebondissements remplis de choix à faire, de chemins différents, de trahisons, d’humeurs changeantes, de vérités et de mensonges. (« Naaan c’est pas vrai ! =O », qui va mourir ?? hé hé).
Un univers prenant, difficile à se séparer, un troisième tome tout plein de choses qui confirme que la saga est un coup de cœur montant en crescendo. L’écriture d’Angel Arekin est toujours addictive, transportante, riche. J’en redemande. Je suis indéniablement accro à ce monde et à ses personnages.

J’ai vraiment peur pour Seïs et Naïs. Il reste 3 tomes où tout peut se passer. Malédiction ! J’affectionne ces personnages. C’était des personnes insouciantes, jeunes, entre être dans un moule ou/et outrepasser l’autorité, au début de l’aventure qui, maintenant, doivent encore plus se chercher, se trouver, se frayer un chemin face à leur nouvelle condition et toutes les informations qui s’emmagasinent en eux. Tous les deux changent, tous les deux ont des sentiments et des petits détails nous disent que ce n’est pas fini. Où leur amour les emmèneront-ils ? Des esprits plus forts, remplis de questions. Seïs et Naïs sont des personnages marquants avec chacun leur caractère et leur perception. Ils évoluent, s’affirment, ont peur et se révèlent avec toutes les difficultés des épreuves. Et deux autres également. Tsss ce qu’il se passe ailleurs. Quelle surprise !! Et les nouveaux, mmmh notamment l’autre à la double personnalité (enfin je suppose).
Des sentiments contradictoires qui plongent dans une confusion et une certitude.
Il y a beaucoup de personnages. Les relations s'approfondissent,  des nouvelles se créent et d'anciennes changent. L' entourage de près et de loin de Seïs et Naïs se révèle. Certains se dévoilent,  certains s'affichent pendant que d'autres restent un mystère.  Les mots les décrivent, les accentuent et les rendent... passionnants.

Ce troisième tome est rempli de surprises constantes. Nos émotions jouent les montagnes russes et cette angoisse et cette boule de ventre qui ne s’enlèvent pas facilement. Des personnages toujours attachants en pleine quête d’identités et d’affirmations. En plus, une histoire s’amplifie en intensité grâce aux événements, aux rebondissements et aux mystères. Les révélations ne manquent pas et d’autres ne demandent qu’à se dévoiler. J’ai fini par avoir la tête en bourrique tant les questions me tourmentaient pour des scènes, des détails et le développement scénaristique.
Un coup de cœur incontestablement.


Un troisième tome entre sentiment et trahison. Ne vous fiez pas aux apparences. Doutez. Doutez. Doutez. Et la surprise sera aux rendez-vous. Tout est dans les détails. Tout est dans les événements. Ayez le gros sourire aux lèvres.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy