Volatilisés, de Liam Fost

Editions : Rebelle
Collection : /
Auteur : Liam Fost
Couverture : Karen M
Parution : 25 Mai 2017
À son réveil, Matthew s’aperçoit que quelque chose ne va pas. Il sort de chez lui et se rend compte qu’il est seul, que tout le monde a disparu. Tout lui paraît différent, ce Nouveau Monde semble être un patchwork de celui qu’il connaissait…
Où se trouve-t-il réellement ? Pourquoi est-il là ? Les personnes qu’il va rencontrer pourront peut-être l’aider, mais seulement le voudront-elles ?
S’il souhaite s’en sortir, Matthew devra s’adapter à un nouvel univers, ainsi qu’à ses règles.

Merci aux éditions Rebelle pour cette occasion ! =D

Matthew se réveille et découvre qu’il est seul. Tout le monde s’est volatilisé. Où sont-ils passés ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Rêve-t-il ? Où est-il ? Il va faire la rencontre d’Emily, une enfant de 8 ans et ils vont devoir découvrir où ils sont, ce qu’il se passe et surtout si ils vont pouvoir s’en sortir.

L’atout du roman est l’écriture dynamique et entraînante. Je lu « Volatilisés » d’une traite, les pages défilaient très vite. C’est une histoire prenante, c’est concentré sur la survie même si on s’interroge beaucoup sur cet univers.

Les personnages sont attachants, se révèlent. Parmi les principaux, y a juste Lauren qui m’a cassé les pieds et ce dès sa première apparition. Je n’ai pas accroché. Sinon, on voit leur évolution, comment ils font face à ce nouvel univers qui s’ouvre devant eux. Nous suivons principalement Matthew mais parfois d’autres. Ça donne un côté plus pimenté. Ça enrichie le récit et l’histoire. Une pensée spécifique pour Akina. Divin. Matthew se pose énormément de questions et esquive la vérité mais se reprend très vite et devient de plus en plus déterminé. La petite grandit un peu trop vite. Emma a la jeunesse avec elle, insouciante et pourtant non en même temps.

L’histoire est entraînante et prenante. Beaucoup d’éléments nous titillent mais j’aurais aimé en apprendre davantage. C’est en surface. Nous savons peu de choses et quelques éléments tout au plus. Une meilleure exploration/exploitation aurait été mieux de ce monde. 
Ça ne m’a pas empêché d’être à fond derrière nos protagonistes, de découvrir des nouvelles têtes, de voir quelles réactions vont susciter les événements. C’est plus suivre un groupe qui essaye de comprendre ce monde, de connaître les secrets qu’il recèle mais surtout survivre dans ce lieu. Un petit suspense, une petite angoisse englobant le mystère du roman.
J’aurais aimé qu’on explore davantage l’univers. C’est facile pour deviner certains paramètres, c’est juste le pourquoi je n’ai pas cherché. Par contre, la fin est un peu en queue de poisson. Ça se finit abrupte, c’est vraiment dommage.


Malgré un univers en retrait où nous avons peu d’éléments par rapport à ce que j’espérais, c’est tout de même une agréable histoire. Nous suivons un groupe d’individus qui doit découvrir ce que ce monde cache et survivre pour retourner chez lui. Une écriture qui donne du peps au roman et qui est un atout majeur. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy