Rédemption, partie 2 de Enel Tismaé



Editions : Sharon Kena
Collection : Bit-Lit
Autrice : Enel Tismaé
Couverture : Enel Tismaé
Parution : 14 Mars 2017


** Attention au résumé ! **

La famille, c’est vraiment une plaie ! Ça n’est pas Théobald ou Irina qui diront le contraire. Le chien enragé qui sert de mère au vampire n’a pas dit son dernier mot et lance une nouvelle attaque. Un assaut qui ramène dans leurs vies les Alphas, une meute de loups censée être décimée depuis bien des siècles. Irina, qui combat désormais aux côtés de Théobald, l’assiste dans la bataille et découvre une nouvelle part de son passé. Une part qui lève les derniers secrets sur sa vie et qui la forcera à prendre une décision déterminante pour son avenir…Et si l’amour le plus pur pouvait naître dans la haine la plus sombre ?



Je n’ai pas attendu trop longtemps cette suite puisque je l’avais sous la main. J’avais hâte de la commencer ! Je n’avais pas envie de quitter les personnages et je voulais savoir comment l’histoire se terminait.

En commençant un peu cette seconde partie, j’avais un peu peur pour cette sensation non-naturelle (cf. partie 1). Finalement, j’ai trouvé que les personnages étaient plus authentiques. Peut-être que je me suis habituée à eux ou encore à l’écriture ?  Dans tous les cas, ça le faisait mieux. 

Nous commençons avant de lire avec une petite crise cardiaque vue la fin de cette première partie. Nous sommes de suite dans le bain. 
Ce que je reprochais dans la partie 1 ce sont les scènes de combats limites bâclées mais ici, c’est un peu plus en rallonge sans pour autant enlever cette sensation « à la va vite ». En même temps, l’histoire avance à grand pas. Après avoir mis le bas de la pyramide, les événements s’enchaînent, nous avons limite pas le temps de souffler et de nouveaux personnages arrivent. Les retournements de situations vont bon train et nous avons nos réponses. On a l’impression que ça va vite, limite expédié mais pas du tout. Ca va avec l’histoire. Il y a plus de tensions et de suspense.  Comme nous connaissons l’histoire laissons place au final de ce qui dure depuis pas mal de temps. L’histoire est toujours prenante, je n’avais pas du tout envie de lâcher cette seconde partie. D’ailleurs, elle est beaucoup mieux. Y a toujours des révélations et ça fait du grabuge. Donc les sentiments sont mis à rude épreuves. Tout s’approfondit, l’histoire avec ses nouvelles révélations et le relationnel entre plusieurs personnages.
Il y a toujours les forts caractères qui accentuent les joutes verbales, du coup on rit beaucoup. Concernant les nouvelles révélations, je ne m’y attendais pas du tout. C’est assez surprenant et pas courant. La violence qui manquait par rapport à l’histoire dans la première partie arrive en force. Ce qui fait que l’histoire, hors relationnel, est beaucoup plus présente. Elle est omniprésente. 
Alors, parallèlement aux problématiques de fond, la relation entre Irina et Théobalt évolue toujours. Ces deux-là, ma parole, sont faits pour être ensemble. Quel connard parfois ! 
Les protagonistes sont mieux approfondis. Le couple va avoir quelques difficultés mais me font rire.  Les autres personnages, nous les connaissons mieux mais restent secondaires. Des nouveaux en plus détestables sauf une. =P Des envies de meurtre ? OUI !

On dirait que l’autrice a fait attention à la présence de dominant/dominé. Tout le monde est consentant hé hé ! Je m’égare… x) 
Bref, à la fin, je ne voulais pas quitter ce monde et ses protagonistes. J’aimerai avoir quelques nouvelles car je me suis profondément attachée à eux et leur caractère. Pas de nouvelles aventures mais juste savoir comment ils vont ! Tsss. 



Une seconde partie qui conclue bien cette aventure avec de sacrés rebondissements. Des personnages toujours attachants et d’autres détestables. Une sensation qu’on ne veut pas quitter cet univers et ses personnages. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy