♞ Tomorrow When the War Began - Saison 1 (2016)


Saison 1 diffusée en 2016
.
Créée par ?.
Nationalité : Australienne.
Genre : Drame, Action.
Format : 52 minutes.

Ne pas se fier à l'affiche de la série, c'est plus doux enfin pour moi. =P

Distribution : Acteur (rôle).
Molly Daniels (Ellie Linton) ; Narek Arman (Homer Yannos) ; Jon Prasida (Lee Takkam) ; Madeleine Clunies-Ross (Fiona Maxwell) ; Madeleine Madden (Corrie Mackenzie) ; Andrew Creer (Kevin Holmes) ; Fantine Banulski (Robyn Mathers)...


Synopsis :
En revenant de plusieurs jours de camping dans un endroit reculé, huit adolescents réalisent qu'ils sont en guerre et au beau milieu d'une invasion ennemie. Coupés du reste du monde et de leurs proches, ils vont devoir apprendre à se débrouiller s'ils veulent se battre pour leur liberté.


J’avais vu le film que j’avais ADORE et quand j’ai vu qu’il y avait une série, j’ai sauté sur l’occasion. Il y a énormément de différence entre les personnages et, l’histoire. Par contre, les livres je ne les ai pas lu et faut vraiment que je le fasse un jour car une héroïne, *smouak*.

Si vous avez vu le film, je vous conseille de l’oublier un peu car l’histoire suit un chouille mais le caractère des personnages il y a une très grosse différence ! C’est impressionnant, est-ce que les réalisateurs/scénaristes/producteurs veulent prendre le temps que la psychologie des personnages évolue ?

Un groupe d’amis va faire du camping pour la première fois ou non. Ils s’amusent, ils s’éclatent, l’insouciance et la naïveté sont présentes. Puis au retour, la guerre a commencé dans leur petit village. On ne sait pas qui mais les armes doivent être prises.

Ils ont fini le lycée, ce sont des jeunes qui vont découvrir leur monde en guerre. Il va y avoir des piques, des couacs, des engueulades. Mais derrière tout ça, comment vont-ils s’en sortir ? Les séquences sur les parents, ça ne m’a pas trop plus, au début oui mais après pas vraiment. 
La série est longue mais je pense qu’il faut que tout se mette en place. Heureusement qu’il y a que 6 épisodes parce que j’aurais eu peur du scénario. 
Les personnages sont attachants. On essaye de les cerner. On se demande qu’est-ce qu’ils vont faire. Puis l’histoire est présente, chacun réagit de différentes façons. Les « envahisseurs » parlent anglais qui est pour moi illogique. Il y a un gros mystère sur cette guerre. Qui a débarqué en Australie mais également pourquoi cette petite ville en plein milieu de nulle part ?

Il y a quelques événements puis ça s’accélère à l’approche de la fin de la saison. J’ai eu beaucoup peur au fur et à mesure dans la série, les tensions montaient, j’avais souvent les gros yeux. Il y a des moments calmes et moins calmes. Une petite tension monte de plus en plus. J’avais le ventre noué parfois et cette fin ! Ma parole ! Le stress total ! On passe par plein de sentiments ! J’ai pleuré, souri, ri et pleuré. C’est super triste parfois. 
Il y a des incohérences et la différence entre le film et la série est flagrante. Pour les livres aucune idée. 
Les personnages ont plus ou moins le même caractère. Ils sont très différents et commencent à changer avec des hauts et des bas. C’est un groupe qui va commencer à se souder. On voit bien la différence entre l’insouciance de la jeunesse et le retour à la réalité. Ils évoluent, se construisent une carapace qu’ils ne voulaient pas, sans pour autant oublier l’amitié qui les entoure. =) Ils vont apprendre les uns des autres en douceur ou brutalement. J’adore Homer ! *-*

C’est une première saison tout en douceur dans l’histoire sans pour autant ne pas amener sa « violence ». Elle est interdite de moins de 15 ans en Australie. En France, je ne pense pas. Les personnages sont attachants, une histoire simple sans pour autant ne pas avoir des gros questionnements mais on se concentre plus sur la psychologie des personnages, comment avancer avec cette guerre ? 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy