L'Eveil, stade 1 de Jean-Baptiste de Panafieu


Editions : Gulf Stream
Auteur : Jean-Baptiste de Panafieu
Couverture : Léonard Dupond
Parution : 22 Septembre 2016

Une réflexion éthologique et éthique sur la condition animale dans le monde moderne
Un mystérieux virus semble développer prodigieusement l’intelligence des animaux. À travers le monde, l’épizootie se propage rapidement dans les villes, les élevages, les forêts, affolant les biologistes, les amis des animaux… et les compagnies agroalimentaires.
Et si le rapport de force entre les animaux et les hommes s’inversait ?
Et si les bêtes décidaient de lutter pour sauver leur peau et leur liberté ?

Merci aux éditions Gulf Stream d’avoir permis de donner mon avis. =)

En lisant le résumé, ça m’a rappelé un peu « Zoo », la série télé car les romans je ne les ai pas lu.  
Un jour, un virus rendant les animaux à l’état de conscience humaine si je peux dire s’échappe d’un laboratoire scientifique. Ça va créer beaucoup de questions. Ce virus va être nommé « L’Eveil » et est présent parmi nous. =P 


Comme je le disais, un virus s’échappe et va être transféré d’animal en animal. La contagion est rapide. Qu’est-ce qui va changer dans le monde ?
En lisant au fur et à mesure, on voit, enfin lit plutôt =P, l’Eveil des animaux. C’est quand ils prennent conscience du monde qui les entoure et d’eux. =) 

Dès le départ, on se questionne. Nous sommes directement dedans même si on s’interroge à ce début. La lumière monte vite au cerveau. Un petit groupe composé de plusieurs espèces va se mettre en place. On va suivre tout ce petit monde ainsi qu’ailleurs. 

C’est léger et en même temps entraînant. C’est lent et rapide. L’histoire se développe petit à petit. Ici, on a la base, le début de cette épidémie qui se propage. Comment les personnages vont faire face ? Dans quels camps vous prendrez parti ? TAN TAN TAAAAAAAAN ! 
Ce roman fait réfléchir sur la vision des animaux (donc des autres espèces) et de l’homme. Je ne sais pas s’il y a eu des recherches, du coup je ne peux pas donner mon avis sur ça. 
Le roman est assez prenant. Le point de vue assez différent permet d’être un peu de partout. 
Le schéma est assez classique, on peut deviner les différentes parties comme les industries agro-alimentaires et le reste. =P Au début, j’étais un peu stressée sans savoir pourquoi. Ça fait « peur ». Si ça arrivait en vrai, comment va-t-on réagir ? 
J’ai pris un plaisir à tourner les pages, à savoir quand les animaux se réveillent. Je trouve que le choix des points de vue est vraiment un plaisir. Ha ha ! Nous avons des humains ainsi que les autres espèces, les animaux. Suivre tout ce monde est un avantage car nous savons. Ha ! Ha ! Comment toutes les espèces vont réagir ? Est-ce qu’ils vont se venger de l’homme ? Perso, je le ferai. Hé hé ! 
Le sourire en coin en lisant des conversations. Pourquoi faire ce choix ?! J’étais curieuse et morte de rire. 

On est spectateur de ce qui se passe. On voit l’évolution, la contagion se répandre, des questions venir. Néanmoins, au fur et à mesure, le rythme de lecture s’accélère. 
Les personnages humains sont attachants à part les méchants. Y a un petit groupe soudé qui nous aide à comprendre et ils réfléchissent, se questionnent… Du coup, on peut avoir nos réponses. Parfois, les événements s’enchaînent vite et on les voit arriver. N’empêche, on a hâte de connaitre l’évolution de l’histoire et dans quelle direction ça prend. Elle est douce mais ça s’accélère, les événements rebondissent, le rythme se met au niveau des rebondissements. Pourtant, c’est simple mais tellement efficace.

Si ça arrive dans la vraie vie. Serait-on capable de quoi ? Est-ce que la vision de l’humanité va-t-elle changer ? Serons-nous prêt à cohabiter pacifiquement ? Est-ce que certains prendront conscience que les « animaux » ont autant de sentiments que nous ? =P Et si ça remettait en cause tout le fonctionnement du monde ?



C’est un premier tome qui met les bases de l’histoire. Nous sommes au commencement, et ça se développe petit à petit. Les personnages (humain ou non) sont attachants. On prend plaisir à suivre tout le monde. Les événements s’enchaînent et on a hâte d’avoir la suite ! *-*



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy