DanMachi, la légende des Familias, tome 2 de Fujino Omori


Editions : Ofelbe
Collection : LN - Light Novel
Auteur : Fujino Omori
Couverture/illustrations : Suzuhito Yasuda
Parution : 15 Septembre 2016

"Enchantée de faire votre connaissance, aventurier." C'est par ces mots que Lili, une porteuse semi-indépendante, aborde Bell, afin de le pousser à faire équipe avec elle. Malgré ses suspicions à l'égard de la jeune fille et de ses motivations, il décide tout de même de lui laisser une chance, en s'associant temporairement à la jeune femme. Grâce à son aide, Bell réussit à s'enfoncer plus profondément dans le Donjon, accumulant rapidement expérience et richesse. Néanmoins, la Familia de Soma, à laquelle Lili appartient, a une très mauvaise réputation. Selon la rumeur, ses aventuriers deviendraient de plus en plus agressifs lorsqu'il est question d'argent. Il se murmure même qu'un mystérieux vin divin leur permettrait d'asservir ceux qui ont le malheur d'y goûter...



Merci aux éditions Ofelbe de m’avoir permis de donner mon avis ! =D

Avec DanMachi, on ne se prend pas la tête.  Ce deuxième tome commence doucement et on se pose la question de comment il va se terminer pour Lili. Oui, Lili est un nouveau personnage. Elle rencontre Bell (qui ne faut pas oublier est gentil et naïf) et propose de devenir son porteur (comme ça les aventuriers ne sont pas trop chargés lors des expéditions).

L’histoire de ce tome débute lentement tout en ayant les renseignements du précédent tome. On continue mais en même temps c’est un peu comme un nouveau gros chapitre car il y a des petits changements et de nouvelles rencontres.
Nous n’en apprenons pas vraiment plus sur cet univers en lui-même mais des informations arrivent de temps en temps pour le monde des aventuriers. J’ai aimé apprendre des éléments sur les armes ou encore la magie. Beaucoup de questionnements sont présents sur le fonctionnement mais j’attends toujours quelques choses de rocambolesques. Avec « DanMachi », on ne se prend pas la tête. Je sais, je le répète mais c’est la vérité. Une lecture douce avec un peu, très peu de piment pour nous tenir. Néanmoins, parfois pas besoin de rebondissements, juste des informations « croustillantes » et surtout des personnages. =) 
Le scénario est simple et efficace. On a le même rythme que le premier tome, doux puis une accélération des événements vers la fin.  
J’ai bien rigolé et le fait qu’on suive d’autres personnages nous fait apprendre beaucoup de choses sur l’univers et à leurs propos. On ne s’ennuie pas, on attend les événements. =P

Lili est la porteuse de Bell. C’est une enfant en manque d’amour et qui se sent seule. C’est une pauvre petite chose, désespérée et complètement perdue. 
Bell est toujours lui-même. Il a soif d’apprendre, il a le cerveau un peu mieux à l’endroit concernant son harem (gloups, hi hi) et il est toujours aussi naïf. =P J’attends qu’il se réveille tout en restant lui-même. C’est un garçon qui mûrit sans pour autant trop changer.



On passe un bon moment de lecture avec des petites informations ainsi que des petites interrogations. Une deuxième tome pas foufou mais on est impatient d’avoir la suite et de découvrir encore plus ce monde entre « jeux vidéo » et mythologie. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy