A.B.I.E, de Tasha Lann


Editions : Calepin
Auteur : Tasha Lann
Parution : Mai 2014

« Tout se passe si vite que je réagis à peine. Pas le temps.
Je ne sais même plus comment remplir mes poumons...»
A.B.I.E. : Quelle vérité se cache derrière ces quatre lettres ?
Sam n'a que dix-sept ans lorsqu'elle est enlevée par le Labo. Tout semble lui échapper : son passé, son destin, ses sentiments et même sa force. Mais c'est sans compter sur la rage de cette jeune fille qui a encore tout à vivre et tout à espérer.
Devenue l'ABIE la plus convoitée du Labo, Sam se bat sans relâche pour sa liberté, puisant son courage dans les yeux mystérieux de Conan, enfermé de l'autre côté du couloir.
Une chose est certaine : rien ne sera plus jamais comme avant...


Merci aux éditions Calepin pour m’avoir permis de donner mon avis ! =D

Sam a une phobie des aiguilles et l’Etat a décrété que les élèves rentrant en Première,  devaient faire obligatoirement une prise de sang, sans que personne ne sache pourquoi. =P Alors qu’elle est en terminale, malheureusement pour elle, elle va être embarquée contre son gré dans un Labo. Pourquoi ? Mystère et boule de gomme. HA HA HA !

J’ai eu un peu de mal au départ à être totalement dedans. C’est l’héroïne, Sam, qui me posait problème. Son caractère mais surtout comment elle pensait. C’était insupportable mais qu’est-ce qu’elle a comme souci ? Il faut impérativement qu’elle se trouve ! 
Elle est bourrée de préjugé, de cliché et j’avais envie de la secouer comme pas possible. Ainsi l’écriture qui est donc son point de vue et ses pensées les plus intimes. Oh maille, je pensais à « ô rage, ô désespoir », j’avoue je vais loin mais oh mes dieux, j’en pouvais plus mais je persistais. Persistais ! *miracle*
J’ai bien eu raison car le départ est vachement intriguant. Pourquoi on l’amène dans un labo ? La vérité est effroyable. On se doute de toutes nos forces mais on ne veut pas lire. J’avais peur de savoir ce qu’elle allait subir. Elle n’est absolument pas épargnée et nous avec. Sam a un sale caractère et psychologiquement c’est instable. Petit à petit on devine les choix de l’autrice. J’avais beaucoup deviné et c’était génial. Même en devinant, il nous fallait l’histoire principale pour voir les changements, que l’héroïne mûrisse, se trouve et évolue. Elle en avait grandement besoin. Rien que dit repenser, je voulais l’étrangler. Oui, c’est fort mais c’était insupportable de la voir comme ça. Alors qu’elle est impulsive (ça va créer de sacrés rebondissements *-*), en colère, tête à claque, un caractère de chien mais tellement humaine, combative. On pleure avec elle, on a mal avec elle, on sourit et rigole avec elle. Je me demandais parfois qu'est-ce que c'était ce délire ?! Mais petit à petit tout s'accélère et on commence à comprendre où l'autrice nous mène avec Sam. Ding ding dans la tête ! Plus je passais du temps avec elle, plus j’aimais Sam. Parfois, j’avais envie de lui tirer dessus mais elle ne manque pas de courage. ;)


L’autrice arrive à mettre des notes de légèreté avec cet humour. Il y a des passages où mes larmes n’ont pas arrêté de couler. Oh my, rien que d’y penser, ça fait mal au cœur. 
Dans cette espèce de huit clos psychologique, Sam va se découvrir de A à Z. L’histoire est assez terrifiante, personnellement je n’ai pas envie que ça se passe. J’avais souvent le cœur serré, avec une boule à l’estomac. Il y a des petits couacs « médicaux », mais ce n’est pas gênant. 
L’histoire, oui je reviens car j’ai absolument rien dit. Je ne veux pas trop dévoiler à part qu’il y a un labo, c’est inhumain, sadique et c’est une question de Liberté avant tout. Jusqu’où peut-on aller ? Vous allez être révoltés, à fond dedans et aussi vos yeux vont lancer des éclairs. Chez moi ça n’a pas raté ! La science-fiction est une grosse touche dans l’aventure de Sam. On s’étonne, on angoisse et on pleure. Ah oui, je l’ai déjà dit mais c’était tellement réaliste dans un sens, tellement possible pour certaines scènes, hein. =P 
Il y a d’autres personnages mais je vais vous laisser les découvrir car là toutes les émotions seront présentes tout le temps. ;)
J'aurais aimé une suite mais j'avais une grosse banane à la fin. =D 



Nous sommes captivés par l’histoire du début à la fin, les pages tournent avec une vitesse folle. L’héroïne, Sam, est vraiment prise de tête mais au fur et à mesure elle s’éveille et se découvre. On comprend tellement mieux. La science-fiction côtoie la psychologie pour mieux imprégner l’histoire. A FOOOND ! Jusqu’où on est prêt à aller ? Jusqu’où on est prêt à supporter ?

Commentaires

  1. Ca donne envie.
    Je ne connaissais pas les éditions Calepin. Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir. Une excellente petite maison d'édition. =)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy