Le Porteur de Mort, tome 1 - L'Apprenti de Angel Arekin


Editions : Plume Blanche
Collection : Plume Noire
Auteur : Angel Arekin
Couverture : Nicolas Jamonneau
Parution : 6 Septembre 2016

À 17 ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d’Asclépion.
S’il accepte, il deviendra l’un des guerriers les plus éminents de la monarchie.
S’il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale.
Alors que l’ombre du Renégat s’étend sur sa terre d’origine, 
Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, il devra faire face à ses propres démons.


Merci aux éditions Plume Blanche pour avoir permis de donner mon avis ! =D

C’est difficile de le lâcher, une fois que j’étais lancée je devais arrêter pour aller faire quelque chose. Horrible, c’était FRUSTRANT ! ATTENTION WEEK END DE 4 JOURS ! Mon annonce a eu un effet. Hé hé ! J'ai eu tout le plaisir pour lire mais parfois avec les coupures comme je le disais, mais j’ai trouvé pire. Oui, oui ! L’e-book buggait, je ne sais pas pourquoi mais c’était celui-ci spécialement et ça a complètement cassé ma lecture. A chaque fois que je voulais tourner les pages, des secondes et des secondes pour qu’ENFIN ça tourne. =P

Seïs, un jour va s’entraîner pour devenir Tenshin. Il devient apprenti mais réussira-t-il à passer Maître ? Il a quelques problèmes de comportement, beaucoup. Puis il y a Naïs, sa cousine, on va la voir de son côté. La relation entre les deux, je, huum, euuuh. Je… voilà quoi. 

Maintenant passons à l’histoire. J’ai adoré ce premier volet qui nous fait rentrer dans cet univers. Pour moi, c’est comme une grosse introduction.  Il y a un peu de l’action, pas trop de rebondissements puisque on découvre ce monde. Des détails de certains sont très très très intéressants ! *-* L’histoire se met à plat, les bases arrivent, des passés se dévoilent ainsi que des petites révélations. L’évolution également des personnages sans pourtant mûrir réellement, surtout Seïs. Naïs est différente je ne sais pas pourquoi mais différente. 
Seïs se cherche, il est compulsif, il réfléchit mais il a un grain. Il n’arrive pas à trouver vraiment ce qu’il veut mais l’apprentissage va l’aider à voir plus clair mais un buté reste buté !  Hé hé ! J’ai encore du mal à le cerner. J’avais envie de le secouer et de le câliner en même temps. Pauvre de moi. =P
Naïs est plus douce, discrète mais avec du caractère. Elle évolue, elle aussi mais je me demande jusqu’au où ça va aller. Ils se cherchent toujours.
Comme je le disais, la relation entre les deux ? Il va se passer quoiiiiiiii ??! =P
Il y a d’autres personnages, ils sont tous différents, travaillés et j’ai hâte d’en savoir plus même les gros mystérieux. ;)

Je reviens à l’histoire. L’autrice dose bien le tout. Nous voyons du côté de Seïs et de Naïs mais également ailleurs. Ce ailleurs, les interrogations sont très grandes et puis j’avais les gros yeux à la fin ?  HEIIIIIIIIIIN ? C’est quoi ce délire ? Ça veut dire quoi tout ça ?  HEIIIIIIIIIN ?!! 
L’univers est semblable au style Moyen-Age avec de la magie et des différentes cultures. Ça m’a rappelé notre monde mais avec des différences. Des éléments créés par l’autrice, beh oui hein ! Ils nous font questionner et nous fascinent. 
Je me suis laissée transporter (je laisse les difficultés, que j’ai eu pendant ma lecture, de côté) dès le départ. Ça nous appelle dès la première ligne, c’est vraiment difficile de s’arrêter. J’ai eu des hauts et des bas mais toujours un plaisir à parcourir les pages et savoir ce qu’il se cache derrière.  On apprend énormément de choses même avec ce qu’il se passe (je ne veux pas trop dévoiler), d’où la sensation d’avoir une grosse introduction avec ces petits secrets, ses envies, ses révélations et la fin qui est un véritable retournement de situation et de questionnement. Je crois que j’ai buggé à la fin. Mon cerveau a fait « arrêter ». Hé hé MOUHAHAHAHA ! *-*
Source : Giphy
Ah oui, j’ai failli oublier alors que c’est marquant. Pffff. J’ai pleuré, maille maille que c’est triste un moment donné. Piouuuuuh. =( On passe par plusieurs émotions. J’ai souri, ri car Den et Seïs ma parole *-*, les yeux brillants. J’avais envie de secouer Seïs à pas mal d’endroits.  J’avais souvent des petits sourires au coin surtout concernant Tel-Chire. Ha ha, je rigole encore en imaginant la tête de Seïs. Parfois c’est certes des thèmes classiques mais avec la fantasy, on se demande toujours jusqu’où ça va aller. Je veux voir des réactions, la suiiiite !
La couverture est magnifique et maintenant je sais ce qu’elle représente. Hé hé Niark niark !
Elle est signée Nicolas Jamonneau !



Ce premier tome pose les bases de l’histoire sans pour autant dévoiler tout son contenu. On connaît le départ et on va de surprise en surprise avec les découvertes de cet univers. Les personnages sont nombreux, on prend plaisir à suivre Seïs et Naïs et voir plein de sentiments se jouer. Vivement la suite, on ne décroche pas avant la fin et on pense encore et encore au roman pour savoir la suite car ça promet ! 

Commentaires

  1. Je l'ai adoré !!! C'est un véritable coup de cœur ♥
    Je suis d'accord avec toi : on passe par différentes émotions (perso, je beaucoup rit ;) ) et même après la fin, cette histoire est toujours là.
    Trop hâte de les retrouver :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy