Enfants de l'ombre, de Anne Feugnet



Editions : Rebelle
Collection : Galactée
Auteur : Anne Feugnet
Couverture : Karen M
Parution : 30 Mai 2016


Résumé :

2051 : Andy et Dany sont deux adolescents qui ne devaient pas se rencontrer. Quand Andy tombe par hasard sur une photo de Dany, il est frappé par leur ressemblance. Resurgit alors la question de ses obscures origines. Devant l’opposition de ceux qui savent, il s’enfuit pour mener seul l’enquête.


Mon avis :
Merci aux éditions Rebelle de m’avoir permis de donner mon avis ! =D

Le résumé est alléchant. L’anticipation me plait bien et parfois est effrayante. 
2051, ça se passe dans le futur donc. Andy et Dany sont des adolescents et un jour ils découvrent qu’ils se ressemblent. Mais que se passe-t-il ? Pourquoi ?
Ils ont en commun Gary. Qui est cet homme ?  Andy fugue pour rechercher la vérité.

J’ai vraiment mis du temps à commencer et à être dedans. Au début, c’est long, on ne sait pas où va ni pourquoi. Pourtant quand j’ai fini le livre, je me suis aperçu qu’il y a plein d’indice et la psychologie d’Owen était primordiale. =P Une fois qu’on est dedans, c’est super entraînant, on cherche la vérité, je voulais savoir à tout prix comment ça se termine. 

Cette anticipation fait réfléchir car personnellement je ne veux pas de ce monde. Notre monde n'est pas parfait mais je le préfère largement par rapport à ce que je lis dans ce roman avec les nano, les règles et en plus on sait la face cachée de l'iceberg car nous voyons plusieurs personnages. =P Il y a plusieurs points de vue et ça permet d’avoir une vision globale. L’autrice garde le secret jusqu’au bout et j’ai crié, je vous jure j’ai vraiment crié, quand j’ai découvert quelque chose.


J'étais choquée. Néanmoins quand on réfléchit à la scène, dans ce roman ça paraît logique et à la fois bizarre mais logique quand on a toutes les cartes en main. Ça me donne un petit espoir vu cette fin. J’en parlerai plus tard.
Cet univers se passe dans le futur. Il y a beaucoup d’éléments qui me dérangeaient. Mon cerveau se rebellait face à ça surtout quand nous lecteur nous savons VRAIMENT ce qu’il se passe. CE mystère m’a le plus énervée. Je vous jure, c’était classique mais intérieurement une horreur essentiellement sur pleins de morceaux qui nous permettent de connaître vraiment un but. Ooops un indice. Ooh punaise, l’explication d’un truc vient de faire tilt dans ma tête. J’étais déstabilisée parce que je ne m’attendais pas du tout à cela et là. =P Dans un sens je suis contente, ça me donne de l’espoir. MOUHAHAHAH ! 
Je reviens à ce monde. Je ne pourrai pas y vivre et ça fait un peu peur. Je n’ai pas envie de vous gâcher la surprise mais il y a de la technologie et des puces. Ça vous donne une idée. Le pouvoir aussi ! ;) 

Les personnages. Je n’ai pas envie de faire personnages par personnages. Là, au moment de l’écriture de mon avis, après 1 journée et demi d’avoir fini mon livre. Je crois que je n’y arriverai pas à part qu’ils ont chacun un caractère. Ils sont bien travaillés. Psychologiquement c’est le nirvana. Ce roman est aussi psychologique. J’ai adoré tout ce qu’il se passe dans leur tête. Aie parfois. =P Il y a juste Andy qui m’a étonnée car pour moi ce n’est pas logique, on dirait qu’il se relâche. « Andy avec ce que tu as vécu tu ne réfléchis plus et tu ne te poses plus de question ? » Ah la la. J’avais envie de le secouer très très fort. Andy reste un enfant malgré tout. Je suis restée bête face à certaines pensées. =P hé hé à voir pas la suite mais le livre est fini ! Pfff Je suis restée idiote pour un autre également.
Owen est un homme arrogant avec un sacré ego. Il est tellement simple à deviner une fois qu’on l'a cerné un peu. Si, si ! =P
Dany, euuuh, est un peu comme il est. Je vous aide, hein. Ils sont tous très, très différents. Il y a des milieux sociaux différents, des comportements différents mais qui créaient un mélange fabuleux. Oui, j’ai adoré la psychologique qui se dégage de ce roman. ♥

Les fins de ce genre m'énervent un peu. Dans un sens il y a à peu près un point final pour les personnages mais le vrai problème n'est toujours pas réglé. C'est vrai que ces fins laissent des possibilités et je me demande toujours ce qu'il se passe après. =P 
Au moins, les rebondissements ne cessent pas jusqu’à la dernière page. C’était prévisible parfois et totalement surprenant d’autre fois. Anne Feugnet a une écriture fluide.



Le roman est un peu long à démarrer. Une fois que j’étais dedans, je n’arrêtais pas de tourner les pages pour découvrir aussi la vérité. J’ai adoré ce roman mais je ne veux pas vivre dans cet univers. C’est un peu futuriste. Les personnages sont bien travaillés et la psychologie dedans est un régal. Plein d’interrogations et de surprises. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy