Des proies pour l'ombre, T1 - Il pleuvra sur la Lande de Dana B. Chalys

Editions : Flammèche
Collection : Flamm'Blanche
Auteur : Dana B. Chalys
Couverture : Mathieu Coudray
Parution : 2 Novembre 2015



Coup de cœur ♥ !



Résumé :
Lorsque Keith, un jeune architecte de 22 ans, débarque à Wick pour rendre visite à sa cousine Beth, il est loin d’imaginer les nombreux tourments qui l’attendent. Car au cœur de la lande rocheuse, une banshee vient de hurler, le condamnant à mort.

L’arrivée de deux vampires mercenaires constitue sans doute sa meilleure chance de survie, mais c’est sans compter sur la quête menée par les Stratton, une famille de chasseurs prête à tout pour retrouver la pierre chantante et empêcher un ordre occulte d’invoquer un puissant démon. Alliés malgré eux, les cousins, les mercenaires et les Stratton n’auront d’autre choix que l’entraide pour venir à bout de tous les dangers.

Des Highlands au Mexique en passant par la France ou encore Chypre, suivez les aventures de Keith Campbell et Elizabeth Hastings dans cette course haletante contre la montre.


Mon avis :
Merci aux éditions Flammèche. =D

J’ai plongé directement dans cette histoire. Comme dans une piscine, plouf. =P
Les sujets cités c’est tout ce que j’aime surtout quand il y a un peu d’Histoire au milieu, groupe secret, vieille architecture et la magie de l’univers, c’est très difficile de ne pas craquer. =P

Avant de parler du tome 1 « Des proies pour l’ombre », je fais un petit point enfin ce que je sais. Je connaissais déjà une partie de l’univers de ce roman grâce à un autre livre de l’auteur « Le Choix de la Gargouille » qu’on n’est absolument pas obligés de lire pour commencer celui-ci. J’insiste sur ce point. Donc, pour vous dire, deux personnages que j’avais rencontrés, se retrouvent ici pour mon plus grand plaisir et le vôtre, oui oui ! Sorata et Eagle, ces deux-là sont mémorables. On se régale quand ils sont dans les parages. ♥ C’était une mise en bouche pour moi, donc si vous voulez avoir un petit bonus pour les connaître avant ici, n’hésitez pas !

Pour revenir au livre qu’on veut, je parle de « Il pleuvra sur la lande » qui est génial d’ailleurs, c’est un coup de cœur dès la première page. Je suis tombée sous le charme de Keith, dommage qu’il est de l’autre côté ! =P Comprendra qui pourra. MOUHAHAHAHA ! 

Keith et Beth sont les deux protagonistes de l’histoire mais d’autres gravitent autour, qu’on apprend à connaitre, tous mémorables. ♥
Keith est un jeune homme qui veut plaire à sa grand-mère mais à peur d’être lui-même au grand jour. Il va apprendre et beaucoup s’affirmer, évoluer et prendre conscience de beaucoup de choses. Il a le don de faire rire même dans les mauvaises situations. J’adore ses références. *-*
Beth est aussi très attachante, elle a un petit plus. Elle est forte même si elle pleure, ça la rend beaucoup plus attachante. Ne dites pas « oh ce n’est pas vrai, une pleurnicharde » et beh raté, oui elle pleure, mais justement c’est ce qu’il fait sa force. Elle ne se laisse pas abattre et plus que tout reste elle-même. Caractère de cochon.
John est une personne qui a du mal intérieurement, il a peur d’aller de l’avant et surtout peur de ne pas évoluer. Il n’a pas l’habitude de certaines choses vu son éducation c’est normal. Il a besoin d’un coup de pouce.  
Puis après il y en a d’autres qu’on rencontre que je ne veux rien dire sur eux, le plaisir de les découvrir. ♥ Shane par exemple. Mmmh mmmh.
Juste Sorata et Eagle ne vont pas vous laisser indifférent. Je les aime trop. =D

Les dialogues entre les cousins Keith et Beth sont hauts en couleurs et pleine de vie. Ils ont de la répartie et ça nous fait sourire, on voit qu’ils sont proches. Y a pas qu’eux qui ont le privilège des dialogues, les autres aussi mais on se régale avec Keith et Beth.
Je découvre une nouvelle partie de ce vaste univers et c’est un plaisir de le lire et de voir ailleurs. Une trame est là, avec une première partie et une grosse base. Je pense qu’elle réserve d’autres surprises. Une atmosphère mystérieuse dès le premier chapitre nous titille. On est surpris, étonnés et on se laisse aller du début jusqu’à la fin. On a plein de réactions notamment quand Beth a besoin d’aide et personne ne fait rien. Remarquez que c’est pour son bien mais le soutient ça compte. HEIIIIN ! =P
Comme c’est écrit à la troisième personne, on lit un peu d’autres personnages. =D Ça rajoute encore plus de mystère. Une ambiance angoissante, d’aventures avec de la romance. Je vous ai déjà parlé de l’humour ? Beh l’humour allège le tout avec tous ces moments chauds, ça fait du bien de rire. Et qu’est-ce qu’on rit. Personnellement, je n’ai pas arrêté et de sourire aussi. Je viens de penser à des scènes drôles pour nous mais pas pour les personnages. MOUHAHAHA !
Tous les personnages sont têtus et certains sont calculateurs. 
Il y a beaucoup de zones d’ombre qui piquent notre curiosité. Des petits éléments qui viennent au milieu et qui nous poussent encore plus à nous interroger. Plein de cachotteries qui embaument tout le roman. On va de rebondissements en rebondissements, des retournements que je n’ai pas vu venir. D’ailleurs quand j’ai commencé je ne me souvenais plus du résumé, hop je suis allée les yeux fermés, enfin ouverts sinon pas facile de lire. =P Bref, du début à la fin, on se régale.


Ce premier tome est un régal, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Y a de l’humour, de l’aventure et de la romance, sans oublier une grosse part de mystère et plein de créatures fabuleuses. Cet univers est riche et n’a pas fini de se dévoiler. Les personnages sont attachants, on a des réactions face à eux et eux, ne sont pas épargnés.  On n’a pas le temps de s’ennuyer, pourquoi ? On dévore les pages pour vite finir et voir comment tout ça va se terminer avec le sourire aux lèvres du début à la fin. Bon, peut-être pas dans les situations de peur. =P Et encore. =D

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy