Archer's Voice, de Mia Sheridan

Editions : Hugo Roman
Collection : New Romance
Auteur : Mia Sheridan
Parution : 4 Février 2016


Résumé :
…Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.


Mon avis :
Bree a vécu quelque chose et elle part loin pour mieux respirer. Elle va rencontrer un jeune homme, Son nom Archer. Un être mystérieux qui ne parle pas. Enfin, avec sa voix ! =P

J’ai bien aimé ce roman qui change des autres romances contemporaines. L’auteur nous mène un sujet que peu de personne n’aborde. Je voulais dire sensible mais en fait non, personnellement je ne trouve pas. J’ai peut-être un drôle d’humour. Je parle de la particularité d’Archer et non son passé, hein !

Dernière cette jolie romance même si Bree je l’ai trouvé  gnian gnian parfois, il y a un appel à la tolérance et surtout de ne pas avoir peur de la différence.
La psychologie est bien mise en avant même si je l’aurai voulu un peu plus prononcée. C’est une douce histoire qui se dévore. Ce n’est pas un coup de cœur mais en une après-midi et une soirée, je l’ai lu. On est plongés dans l’histoire à la découverte du passé de nos deux protagonistes. Le plus marquant est Archer. On le sent dès le départ. Il est touchant quand il découvre le monde extérieur. Vous comprendrez dès les premiers chapitres. 
C’est doucement puis palpitant mais sans faire trop. C’est fin mais avec ses petits rebondissements. Les personnages apprennent à se connaître et s’entraident. Malgré les 300 pages, j’ai eu l’impression à la fin que ça se finissait vite, j’aurais aimé quelques pages en plus pour avoir plusieurs confrontations.
Je suis contente des flashs backs qu’on nous montre pour mieux comprendre Archer et son calvaire. C’est facile de tout deviner mais c’est exploité d’une façon qu’on se laisse aller. J’avais souvent le ventre noué et parfois c’est beau. Des petites larmes ont coulé pour certaines situations belles et tristes. 

Bree est une jeune femme qui a besoin de se redécouvrir et de se trouver. Elle est attachante et cherche à se reconstruire et faire face à ses peurs. Comme je le disais, je l’ai trouvé gnian gnian parfois, juste sur quelques réactions. Ça faisait trop fleur bleue face à l’atmosphère d’une situation. Remarquez en fonction de la voix du personnage qui résonne dans ma tête, ça peut mal finir. =P Elle va évoluer mais le plus, c’est lui.
Archer est vraiment unique et c’est rare que je vois ce genre de personnage masculin dans un livre. Il est attachant, touchant et aime découvrir la vie tout en ayant peur du monde extérieur. Il apprend, fait des découvertes sur lui et essaye de se trouver. Ce dernier point, j’aurais aimé des passages en plus, comprendra qui pourra. =P 
L’auteur a bien géré mais parfois, ça va trop vite. On ne sent pas beaucoup « cette surface » (ce n’est pas vraiment le mot mais c’est le seul qui soit venu au bout du clavier) car les personnages sont travaillés mais de petites sensations en plus auraient été bien. =) Il y a quelques incohérences aussi. C’est limite c’est que la relation entre les deux protagonistes qui comptent alors que c’est aussi ce qui est autour qui forge la relation. Il manque beaucoup de ce qu’il y a autour. =P



C’est un livre qui se consacre principalement à aller de l’avant et à s’aider mutuellement. Ce n’est pas trop long mais j’aurais aimé plus d’actions (je ne parle pas des cochonneries), de confrontations voire certaines actions et non quelques phrases. J’ai senti un peu les pages du début même si on se laisse entraîner par ces personnages attachants. Arrivé vers la fin, je n’ai pas fait long feu. Pouf plus de pages à lire. Une impression de finir sans l’être. =) J’ai beaucoup ri face à des moments cocasses. Les émotions sont présentes. Un bon moment à lire. =)

Commentaires

  1. J'ai très envie de lire ce roman, en même temps moi les romances je dis jamais non :p!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. =P Tu peux y aller les yeux fermés alors ! =D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy