Assassination Classroom, tome 1 de Yusei Matsui

Editions : Kana 
Collection : Shonen Kana
Scénario : Yusei Matsui
Dessin : Yusei Matsui
Type : Shōnen
Parution : 4 Octobre 2013


Résumé : 
Une salle de cours, un professeur, des élèves… et des coups de feu !
Les élèves de la classe 3-E du collège de Kunugigaoka sont des assassins en herbe, et leur professeur est leur cible à abattre !
Découvrez le quotidien insolite d’un drôle de professeur et de ses élèves !!


Mon avis :
Je le lorgnais depuis longtemps puis j’ai oublié. Récemment, une pub de l’anime et du tome 11, je crois, m’ont poussée à aller voir le tome 1. En plus, le speech était tentant et évidemment POUUUUUUUPLES ! *-* 

Une classe d’assassins, c’est vraiment génial. J’ai accroché dès le départ au concept, surtout que leur cible est leur professeur ! Oui, oui vous avez bien lu. On ne sait pas vraiment qui il est, et d’où il sort mais il ressemble à un poulpe. MOUHAHAHAHA

L’auteur Yusei Matsui manie « l’art » de l’humour et de l’assassinat. C’est plein d’humour dedans. Au départ, j’ai eu l’impression que les chapitres étaient indépendants et qu’il n’y avait pas de trame de l’histoire. Cette dernière, je pense, va se développer petit à petit, on a certaines bases qui nous chatouille. 
Il y a plein de répétitions au début comme si on ne savait pas que c’était une classe qui doit assassiner leur professeur. Après ce petit stade d’agacement, j’étais beaucoup plus dedans. Tous les personnages sont attachants et un, qui a peut-être un grain mais on sait qu’il y a une carapace. =P
On voit que le prof est quelqu’un de gentil même si il projette plusieurs meurtres. On est dedans malgré, les 2-3 premiers chapitres qui se finissent abruptement. Passé ça, il y a des détails tout le long du manga. On a des flashs, dont un, j’ai fait : «  c’est quoi ce bin’s ? »
On apprend à connaitre les personnages qui changent mais surtout ils nous font rire. Choisir ce choix de classe aussi est une bonne idée, ils vont prendre confiance en soi et ils ont malgré eux, un excellent prof. 



Ce premier tome est drôle malgré les petites répétitions du début. Il y a beaucoup d’humour et le professeur nous fait délirer. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy