Piège dans les ruines, d'Alice Adenot Meyer



Editions : Rebelle
Collection : Sans Visage
Auteur : Alice Adenot Meyer
Couverture : Karine M
Parution : 10 Novembre 2015



Résumé : 
Pas cool, d’être une ado ! Vos parents vous envoient n’importe où en vacances, sans vous demander votre avis. Cette fois, Jeanne, parisienne de quinze ans, part chez une tante qui vit dans les Vosges avec sa famille d’attardés écolos. Et si ce séjour tant redouté lui réservait quelques surprises ? Les cousins ne sont peut-être pas si ploucs que ça, finalement… Leur ami Élias joue merveilleusement du piano, et les balades en forêt ne manquent pas d’attrait… Mais lorsque des événements inquiétants commencent à se produire dans les environs, les jeunes se trouvent entraînés malgré eux dans une aventure aussi excitante que dangereuse…


Mon avis :
Pourquoi j'avais le sourire dès le départ ?
Beh parce que grâce à l’écrit, on dirait vraiment une adolescente de 15 ans. Pas que ça n'existe pas ailleurs mais là c'est énorme. =D
Jeanne lors des vacances scolaires va chez sa tante à la campagne. Elle va revoir ses cousins qu'elle n'a pas vus depuis longtemps (trèèèèèèès longtemps, genre mais « vous êtes mes cousins ») mais une fois là-bas, les vacances deviennent suspicieuses.
Une véritable ado dans toute sa splendeur avec quelques stéréotypes mais tellement typiques aussi. Il y a des préjugés également.
On se doute pourquoi sa mère l'a envoyé chez sa tante. Un peu d'air frais fera du bien à son caractère. J'ai même pensé "pauvre petite chose". =P Bien malgré moi, j'ai le sourire au coin dans les pages d’où résultent de ses quelques réflexions. La curiosité est un vilain défaut pour mademoiselle enfin intérieurement en tout cas. Pour elle. =P Hé hé hé



Jeanne m’a souvent donné le sourire. C’est une adolescente qui veut faire ce qu’elle veut (comme tout ado je dirais) et elle n’est pas aussi rebelle qu'elle veut le faire croire. On ressent un changement, je ne sais pas si c’est dans l’écrit ou sa façon de penser mais il arrive vite je trouve, un peu trop je pense.
Il y a quelque chose de "brutal" qui m'a fait tilt *ding ding* et je me posais des questions au début. Mmmh mais qu'est-ce qu'il va se passer et pourquoi "ça" ?
Ça m'intriguait tout ça. =D
Elle va aussi se remettre en question, elle prend une maturité qui fait très plaisir. Arrêtons là, même si elle m’a agacé au départ, je l’ai bien aimé. =P
Il y a d’autres personnages comme ses cousins, Bart et Christa, et également un ami de Bart, Elias. Ils m’ont bien fait rire, tous et celui qui se cache le plus est Elias.


L’histoire est douce. On ne se prend pas la tête. Des petits moments nous titillent. On continue, on veut savoir ce qu’il se passe. Doucement puis il y a un BOOM, et là je suis mieux rentrée dans l’histoire. Je trouve qu’elle est « gentille », elle ne fait pas très peur. Je sais que c’est du Young Adult mais j’imaginais un peu plus de montagne russe. J’ai quand même eu très peur pour les protagonistes et j’ai eu ma larme à l’œil. Il y a une aura de rire et très vite une plus mystérieuse arrive. On peut deviner qui a fait quoi par exemple mais on se laisse aller dans le roman. Jeanne est vraiment une ado typique qui change au court de l’histoire. Elle m’a fait plusieurs fois rire.
Au-delà du suspense présent et qui s’intensifie vers le milieu, nous avons une Jeanna. Son évolution est très importante même si, comme je l’ai dit plus haut, ça va un peu trop vite. =P
Revenons à ce suspense. Je ne savais pas trop dans quoi m’embarquer à la base et je n’ai pas été déçue. J’ai passé un bon moment en compagnie de Jeanne et de ses compagnons. Je stressais quand j’ai dépassé la moitié du roman. Je commençais à avoir une autre cadence de lecture (bien que je regardais une série en même temps, je fais toujours ça). =P
Je trouve que ce livre est comme un téléfilm d’aventure d’ado qu’on regarde l’après-midi à la télé. Je me suis bien amusée à suivre l’héroïne, à chercher ce qu’il s’est passé, à m’inquiéter et aussi à ne pas m’ennuyer.



L'écriture d’Alice Adenot Meyer est très fluide et entraînante. Je ne voulais pas m'arrêter et suivre les aventures et les pensées de Jeanne. Quand j’ai lu, j’ai eu le club des cinq dans la tête. Allez savoir pourquoi. =P
J’ai passé un bon moment avec « Piège dans les ruines ». Doucement et sûrement le suspense se fait et nous stressons pour les personnages. L’écriture est vraiment un plus, elle nous tient même si l’histoire est très simple. En parlant d’histoire, certes classique mais efficace. =)



Merci à Rebelles Editions pour avoir permis de donner mon avis. =D



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy