Sword Art Online, T2 - Fairy Dance de Reki Kawahara


Editions : Ofelbe
Auteur : Reki Kawahara
Couverture/illustrations : Abec
Parution : 24 Juin 2015


Résumé :
Kazuto Kirigaya, plus connu sous le pseudonyme de Kirito, revient sain et sauf de sa quête de la forteresse d'Aincrad, alors qu'Asuna «l'Éclair Fulgurant», la fille dont il est tombé éperdument amoureux à l'intérieur de SAO ne se réveille malheureusement pas de son long coma...
Kazuto se rend à l'hôpital autant qu'il le peut pour veiller sur elle, soutenu par sa soeur Suguha.
C'est lors d'une de ces visites que Kazuto apprend de la bouche même de Nobuyuki Sugô, un ingénieur-programmeur, que ce dernier est sur le point de se marier avec Asuna sans attendre son réveil.
Au même moment, Agil, un ancien compagnon de lutte de Kazuto, lui signale qu'un avatar ressemblant étrangement à Asuna, serait retenu prisonnier dans un nouveau VRMMO qui fait fureur :
«ALfheim Online» !


Mon avis : 
Dès les premières lignes, je suis redevenue accro. On se sent tellement bien dans ces romans, tellement dedans.

Kirito, alias Kazuto Kirigaya de son vrai nom, est revenu dans le monde réel mais Asuna est toujours dans le coma. On va voir un peu ce monde réel, seulement Asuna est coincée dans un autre jeu et il repart pour un tour pour la délivrer. =) Mais seulement il n’y pas qu’elle en jeu (sans mauvais jeu de mot, hein ! =P), on veut la marier et Kirito ne veut pas laisser passer ça. Tu m’étonnes ! =P
On suit Kirito mais aussi d’autres personnages. Quand c’est Kirito, ça parle à la première personne, par contre, quand ça vient aux autres, nous évoluons avec la 3e personne. =) Je trouve ça bien ! Le fait de la troisième personne, le point de vu de ce personnage nous ouvre les portes du jeu « ALfheim Online » (ALO).

La construction du roman est un peu différente puisque Kirito ne connait pas le jeu. Nous changeons de règles, la magie hante les lieux avec ces créatures mythiques et tout aussi magiques et surprenantes. Beh oui ! =P. Un peu dans le genre « heroic fantasy », il y a plusieurs espèces réunies dans ce nouveau jeu.
Au lieu d’avoir l’angoisse du « GAME OVER » définitif, elle est plutôt dans l’attende des révélations, du suspense de délivrer Asuna et des relations entre personnages.
On va avoir des surprises. Fairy Dance est plus concentré sur les personnages et leur psychologie sans laisser pour autant le monde virtuel qui est une grande place dans le roman.
Les descriptions font qu’on imagine très bien et les dessins en plus dans le roman immortalisent certaines scènes. On met une image sur un personnage, sur des combats, des attaques.. J’étais complètement dedans, on visualise et ça nous permet de nous plonger dans cette aventure virtuel ou non. FABULEUX ! *-*
On change le rythme du premier volet, comme les joueurs peuvent se déconnecter, on va les découvrir dans la réalité et les suivre également, beaucoup plus souvent, dans ALO.
Donc oui, je suis devenue accro.
L’atmosphère est plus douce néanmoins tout aussi entraînante et d’une manière bien à elle, haletante. Ça se lit facilement, on ne voit pas les pages passaient. Le tome est toujours divisé en deux parties. Deux tomes au Japon valent 1 tome en France. Arrivée à la deuxième partie, le rythme de lecture a ralenti, on nous réexplique certaines bases d’ALO. Quand une nuit sépare la 1er partie et la 2ième partie, ça fait du bien de se remémorer les règles entre autres, même sans une nuit séparée d’ailleurs. =P Hé hé !

Concernant les personnages, les relations virtuelles/réelles sont beaucoup mises en avant.
Kirito doit subir le choque d’après Sword Art Online, le jeu de la mort définitive où des joueurs étaient bloqués. Il doit se remettre dans la réalité et ça va être assez dur pour lui. Il va encore apprendre beaucoup de choses et évoluer au fur et à mesure.  On connait sa famille et ça c’est chouette.
En parlant de famille, nous allons faire la connaissance de sa cousine/sœur, Suguha. Une jeune fille qui est déchirée de l’intérieur pour l’amour qu’elle porte à son « frère ». Elle va aussi évoluer et surtout apprendre sur les relations et les sentiments.
Asuna on va la voir de temps en temps et elle est toujours égale à elle-même. =) De son côté on va découvrir des horreurs.
Une surprise que je ne m’y attendais mais je suis tellement contente. C’est trop mimi. Je sens que vous êtes perdus avec cette phrase, c’est tout à fait normal car je ne veux pas spoiler.

Petit extrait :
« Allongée sur son lit, les yeux rivés sur le poster du plafond, elle se demanda pourquoi les humains ne possédaient pas d’ailes. Il aurait été si simple de s’élancer dans le ciel et de voler jusqu’à dénouer les liens qui entravaient son cœur. »


Fairy Dance est tout aussi génial qu’Aincrad. On est complètement dedans, ici, c’est un monde magique dont le pouvoir va également régner avec complot et  mensonge ou encore faux semblants.  Plongez dans une immersion qui va vous faire voyager dans un nouveau qui a ses quêtes et ses lois.  La 1ère partie est beaucoup plus entraînante. Dans la seconde partie, on a hâte de savoir comment ça va finir et de voir l’émancipation des personnages. On finit le livre avec un sourire aux lèvres.

Merci aux éditions Ofelbe pour leur confiance ! =D



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy