Go to Hell, tome 1 de Oxanna Hope


Editions : J'ai Lu
Collection : Darklight
Auteur : Oxanna Hope
Couverture : Fleurine Rétoré
Parution : 27 Août 2014


Résumé :
« Une nouvelle ville, de nouvelles têtes, bref, un nouveau départ. En théorie, ça paraît simple, mais en réalité, c’est un peu plus compliqué que ça. Je m’étais promis de ne pas faire de vagues et de me fondre dans la masse, mais c’était compter sans mon caractère et ma… particularité. 
Je ne demande pas grand-chose, pourtant : juste un endroit où me poser. Je dois bien reconnaître que Fairfield me tente de plus en plus. Peut-être que Damian, ce professeur de philo aussi mystérieux que charmeur, n’est pas étranger à mon choix… Allez savoir. 
Il ne lui a pas fallu longtemps pour se rendre compte que je n’étais pas comme tout le monde. Et mon petit doigt me dit que ce sixième sens chez lui n’a rien de naturel. »

Mon avis :
Cassie l’héroïne a un tempérament de feu, pour elle, c’est une manière aussi de se protéger. Elle fuit quelque chose, son monde qu’on se demande ce qu’il est d’ailleurs puis parallèlement il y a autre chose, un mal qui arrive.

Nous suivons principalement Cassie mais pas que, c’est écrit à la troisième personne. Cette jeune femme qui est au lycée va se montrer sur son mauvais et ses bons jours, enfin s’il y a des bons. =P Elle est seule et ne veut pas l’être au plus profond d’elle, elle est habituée et n’a pas vraiment aussi le choix. Elle peut être égoïste sans l’être. La plupart je trouve ses réactions exagérées mais pour une fois ça ne me dérange pas car ça fait partie du personnage. Ce premier tome nous met dans cette ambiance sombre et originale. Oui, c’est sombre et noir de plus en plus. On ne sait pas beaucoup d’où elle vient et ça ne me dérange pas trop dans ce premier volume. J’avais peur de le découvrir du peu qu’on sait, ça n’a pas l’air joyeux mais vraiment pas. Ces cachotteries nous poussent à tourner les pages mais parfois j’oubliais que je voulais savoir, enfin de temps en temps, car parallèlement je me demandais qui était Damian, cet homme qui ne laisse pas Cassie indifférente.
On s’approche petit à petit des éléments sombres, on sait sans savoir. Je me demandais ce qu’il ne tournait pas rond et quel lien ça avait avec le prologue qui est assez attractif je dois dire. J’aime ce genre de chose et beh non vous ne serez pas ! Bon d’accord, magie noire ! =P
Nous voyons un peu d’autres personnages, je me demandais pourquoi nous suivons certains lycéens ? Qu’est-ce que ça avoir avec l’histoire ? Mais je me rends un peu compte que ça aide à comprendre quel effet produit Cassie sur autrui. Ca rajoute une autre aura autour d’elle et d’autres questions sur ces personnes. Une attraction bizarre.
Damian est semblable à Cassie en étant un personnage détruit, secret. Il essaye de faire face à un passé. Seven, son frère est aussi bizarre, c’est de famille surement. =P

Plus j’avançais et plus je me demandais où on allait. C’est lent sans vraiment l’être car on avance à un rythme un peu « rock’n’roll », je ne sais pas comment le décrire. Ce ton, que je n’arrive pas non plus à déchiffrer est palpitant comme un cœur qui tambourine dans notre poitrine. C’est violent sans un sens.

Cassie est vraiment une héroïne particulière, elle est impulsive, à un côté sombre, un peu « trash » mais tout en étant fragile et à peur. Cette carapace qu’elle ne demande qu’à s’ouvrir mais… voilà quoi. =D Une interrogation dans nos neurones se met en route. Quand on a un aperçut, le mystère s’épaissit encore plus. C’est vraiment frustrant mais je ne me suis pas sentie délaissée de ce côté car de l’autre côté nous avons cette énigme liée au prologue et qu’est-ce que ce délire envers Damian ?
Une petite base de l’histoire est posée, il faut je pense comprendre Cassie et ce brouillard autour d’elle. Les personnages sont fous, enfin la plupart. Pour une fois qu’un personnage féminin ne me gonfle pas avec ce genre de comportement, ça revient du miracle. Même si j’ai trouvé quelque peu, voire souvent, qu’elle s’emportait trop dans certaines scènes, je voulais la comprendre et d’un côté ça vient, pour ne pas spoiler, de sa particularité. Ça ne veut pas dire que je cautionne ce genre de chose, hein ! =P

Oxanna Hope va quelque part avec son histoire mais on ne sait pas encore où exactement. Une écriture fluide. Oui c’est original. Oui c’est sombre. Je me demandais si vers la toute fin de saga si tout le monde ne mourrait pas pour vous dire. MOUHAHAHAH ! Oui, on ne peut pas aimer l’héroïne qui a un caractère à la noix je dois dire mais une protection pour elle. Oui, il y a plein de cachotterie. Et oui, je lirai la suite avec plaisir surtout un peu avec cette fin ! En plus, je me demande ce que cache l’autre monde. ;)  J’ai bien aimé même si il m’a peut-être manqué quelque chose au cours de ma lecture mais je ne serais dire quoi plus précisément. 



Challenge Halloween 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy