Esprits Enchaînés, de Florence Cochet


Editions : Flammèche
Collection : Flamm’Bleue
Auteur : Florence Cochet
Couverture : Angel M. Meynard
Parution : 1 Septembre 2015



Résumé :
Loren Ascott, détective au sein de l’Agence de Recherche Paranormale, n’a a priori rien d’extraordinaire si ce n’est un don pour s’attirer les ennuis. Lorsqu’un certain Anderson demande à la rencontrer et lui propose une mission pour le compte du riche collectionneur Sir Andrew Telmoore, elle hésite. Pourquoi elle ?L’homme sait se montrer convaincant. Et puis, traquer un esprit dans un vieux château en rénovation n’a rien de bien compliqué… Alors pourquoi pas ? C’est avec l’espoir de rapidement régler l’affaire que Loren quitte la grisaille parisienne pour les vertes forêts du Gévaudan.Mais une fois sur place, elle déchante vite. Car les murs du château de Baldassé semblent renfermer de nombreux et terribles secrets. Des secrets que son nouvel employeur s’est bien gardé de lui révéler…

Mon avis :
En lisant le résumé je m’attendais à du déjà vu, mais c’était intriguant. J’avais une appréhension néanmoins je tentais. J’ai été agréablement surprise en commençant et je ne m’attendais pas à ça. Ça va beaucoup plus loin, c’est plus approfondi. J’étais été happée dès le départ. C’est rempli de mystères.
Loren doit aller sur un chantier pour faire partir un fantôme, mais une fois arrivée, les choses ne se passent pas comme prévues. Pas du tout !!

L’héroïne est marrante. Loren Ascott a du caractère, elle m’a souvent fait sourire. Elle essaye de comprendre, se prend des tartes (hé hé), et reste  très professionnelle. J’avais envie de la remuer pour qu’elle se réveille. Vous savez le cerveau qui s’illumine ! =P Ding ding !
Le roman se passe dans notre monde, bien évidemment, mais avec du paranormal caché au commun des mortels.  C’est original et ça faisait très longtemps que je n’avais pas lu ce genre d’histoire. Plus on avance et plus on a envie d’accélérer le rythme de lecture et j’avais irrésistiblement envie d’aller à la fin voir comment ça se terminait. Il y a un suspense, un mystère qui plane tout au long du roman. Des cachotteries sont faites et les indices sont donnés au compte-goutte. Bon sang, je voulais savoir. C’était atroce !

J’avais un besoin de secouer certaines personnes. On rentre dans l’histoire. Des passages nous emportent au loin. On essaye de décoder, de trouver, de fouiner  le/les détail-s.
C’est une sacrée surprise. J’ai ADORE le tout. L’histoire est mystérieuse, énigmatique et un tantinet historique. Je suis restée souvent perplexe mais également surprise, triste, j’ai même versé quelques larmes. Le sourire était également présent.
J’ai trouvé le livre pas mal. L’écriture de Florence Cochet est fluide. C’est la première fois que je lis cet auteur et je lirai d’autres romans d’elle. Le point de vue est de Loren mais de temps à autre, il y a d’autres personnages. Ça donne un plus au roman, un rajout de mystère, de tension car j’ai eu plein de questions qui me tambourinaient la tête. La plupart du temps était : HEIN ?! =P
J’étais à fond derrière miss Ascott. Je me suis laissée entrainer par ce qu’il lui arrivait. Une atmosphère « hantée » avec une touche de réalité, « d’aventure ».  Je ne m’attendais pas au dénouement et j’ai pris plaisir à le lire. L’histoire est bien ficelée même si on peut deviner certains détails. L’ambiance est « pesante » car on se doute que quelque chose cloche dès le départ. Que cache encore ce monde ? C’est la seule question qui ne spoile pas trop et qui résume vaguement toutes celles que je me pose.  Est-ce qu’il y aura une suite ? Si oui, j’adhère direct. Ça risque de devenir une saga doudou s’il y a un autre tome. Ça m’a détendu.

J’ai été agrippée dans le roman. C’est une bonne découverte pour moi. Tout ce que j’aime : mystère, suspense historique avec du fantastique. Je vous laisse deviner les atrocités décrites qui m’ont donné beaucoup de grimaces. J’ai eu peur pour Loren. Quand tout doucement on s’approche de la fin, la pression monte et je me demandais si elle allait s’en sortir.
C’est presque un coup de cœur car il y a certains éléments qui me manquent et des personnages, peut-être, pas assez approfondis. J’ai encore des questions sans réponses, je croise les doigts pour une suite ! =D


La couverture claque en vraie. Je la trouvais sur l’écran d’ordi pas assez finie, désolée. La voir en arrivant à la maison, j’ai craqué, elle est juste sublime et représente à merveille le roman et son atmosphère. 



Challenge Halloween ! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy