Bodyguard, T2 - La rançon de Chris Bradford

Editions : Casterman
Collection : Romans
Auteur : Chris Bradford
Parution : 9 Septembre 2015



Résumé :
Bodyguard est une agence ultrasecrète spécialisée dans la protection d'enfants de personnalités médiatiques. Sa particularité ? Tous les agents qu'elle emploie sont des adolescents. Car les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque... Connor Reeves, 14 ans, est chargé d'assurer la protection des filles du richissime Maddox Sterling. La bonne nouvelle : cette mission se déroule dans des eaux paradisiaques, à bord d'un yacht de luxe. La mauvaise : une bande de pirates est déterminée à prendre les filles Sterling en otage.

Mon avis : 
Retrouver Connor est un réel plaisir. La tension monte toujours autant au fil des pages.
Connor a une nouvelle mission. Cette fois ci, c’est direction l’Océan Indien. Il va devoir protéger les jumelles, Emily et Chloé, filles d’un dirigeant de magazines influents australiens.
Depuis la mission précédente, Charley a peur qu’il s’attache un peu trop à son SP (= sujet prioritaire), je rappelle le nom qu’ils désignent pour leur « protégé ».

Connor est toujours un jeune homme charmant et apprend encore également. Ça se sent qu’il s’est rapproché des autres gardes du corps. Il a toujours de l’humour entre eux. Je souriais beaucoup. Il reste un jeune garçon. Je ne vous fais pas le topo. =P
Emily, son SP personnel, est une jeune adolescente qui a vécu des choses affreuses. Elle a été kidnappée et comme son père n’est pas le plus génial, il a laissé sa fille pendant des mois avec ses kidnappeurs… Hrumph. Elle est perdue, brisée, tourmentée et voit la vie différemment.
Chloé est plus aventureuse, elle veut vivre pleinement et dans la logique enfreindre les règles et n’écoute pas. Ha ha ! On peut ajouter pourrie gâtée et envie de la secouer mais très, très fort. =P
On ne dirait pas qu’ils ont juste 14 ans ou moins. A cause de leur comportement j’aurais dit plus, enfin pas de leur âge en fait. Les jeunes d’aujourd’hui sont-ils plus précoces ? ou plus débiles ? =P
Leur père, j’avais envie de le tuer. On voit vraiment ses priorités dans le roman. Je déteste ce genre de comportement. Beh oui, c’est mieux de menacer sa fiancée top model pour le bouger que ses filles. Grrrrrrr Oui, le père je ne l’aime pas mais du tout. Du tout ! Quelqu’un me passe un flingue ?
On revoit aussi l’équipe de Connor et d’autres personnes, mais ses collègues sont moins présents sauf Charley et le Colonel Black. Charley est plus énigmatique. On sait plus sur elle. Le comportement qu’elle a avec Connor est mimi et suspect. Serait-elle amoureuse de lui ? Ou un quelconque sentiment ? Cacherait-elle un secret envers lui ? Je me pose trop de questions. –‘

La mise en place dans ce tome-ci est un peu plus longue, mais une fois que ça arrive, ça arrive ! Le point de vue des méchants est toujours aussi captivant et stressant. Ca rajoute une atmosphère « pesante » surtout quand nos protagonistes principaux se la coulent douce. =P J’avais peur de l’attaque à venir. Quand les pirates vont-ils attaquer ? Qui les a engagés ? Je stressais rien qu’en y pensant.
Du côté des gentils, on voit ce qu’il se passe avec Connor entre autres. En plus, Ling par avec lui. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur elle, de découvrir son passé, de savoir comment elle est arrivée à l’agence des gardes du corps junior. Je viens de rajouter « junior » car ce sont des ados hein ! =P Le « junior » est tellement classe, vous ne trouvez pas ? *-*
Des surprises se mêlent et on peut voir la noirceur de certains milieux. Un bon suspense « espion » dans les mains des ados ou plus. ;)
Plus je poursuivais, plus j’avais envie de trucider le père et la belle-mère des filles. Etre un peu secouée, ça a fait du bien à Chloé, elle peut comprendre sa sœur. Nop, je ne spoile pas, c’est dans le titre : « La rançon ». Hé hé hé hé !

Mon estomac se serrait quand je continuais ma lecture. L’espoir, la déception, la boule au ventre, je voulais fermer les yeux comme si j’étais devant un film et attendre que ça passe mais nan, c’était plus compliqué là. Des retournements en veux tu en voilà. Un rythme effréné, haletant. On n’a pas le temps de souffler dès que tout s’enchaine. Bim bam boom. De tous les côtés ça pétait. Je courais ou plutôt mes yeux couraient. Oui, je vous jure. Les pages tournaient, je ne voulais plus m’arrêter. J’ai fini d’une traite. J’étais happée à l’intérieur du roman alors que ce n’était pas joyeux, joyeux. Est-ce qu’ils allaient s’en sortir ? Crise cardiaque, grimace au vu des surprises/événements. Plouf !

Malgré une énigme non résolue, ça n’a pas le goût d’inachevé, j’étais tellement dans ma période « après on retient le souffle », que j’avais oublié un détail. Que réserve l’avenir ? Ma curiosité n’a pas été totalement satisfaite. Je pense que c’est peut être mieux comme ça, on laisse planer le mystère et le doute revient au galop. C’est une fois fini qu’on se dit : « Ah, on va pouvoir se reposer jusqu’à l’année prochaine ! ». SPLASH !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy