Les Temps d'une vie, T1 - Rencontre avec Chronos de Enel Tismaé

 

Editions : Nats 
Collection : Roman
Auteur : Enel Tismaé
Couverture : Enel Tismaé
Parution :  9 Août 2013


Demi - coup de  


Résumé :
« Et si… » un vieillard qui se présente comme Chronos, Dieu du Temps et de la Destinée, vous proposait de revenir en arrière pour refaire votre vie que vous estimez complètement ratée ?

C´est dans cette situation que se trouve Kayla, future maman de 26 ans, abandonnée de tous, perdue et pleine de regrets. L´occasion rêvée de se reconstruire une vie parfaite… Encore faudrait-il que ce vieux fou soit bien Chronos !

Kayla choisit de le croire et se retrouve embarquée pour un tas d´aventures dans le Temps, accompagnée de l´insupportable mais tellement beau Samuel, Gardien de l´Olympe, pour tenter de réparer ses erreurs.

Une seule règle : ne pas chercher à sauver ceux qui sont destinés à mourir, sous peine de terribles représailles de la part d´Hadès, Roi des Morts.



Mon avis :
Alors, alors ce livre est un demi-coup de cœur. C’est presque un coup de cœur mais il me manquait quelque chose pour cela. J’avais peur de le lire car j’ai vu que c’était une femme enceinte qui acceptait de revenir dans le passé pour changer les choses. Je redoutais un peu. En plus, comment ne pas craquer avec la mythologie grecque ? :o
C’est une sacrée surprise, en lisant le résumé je ne m’attendais pas à aller dans ce sens. Certaines choses sont, je dirais, logiques et prévisibles mais l’auteure a su me surprendre.

Kayla (j’adoooore ce prénom <3), est dans un passage à vide. Elle est triste, au désespoir et comme elle est têtue, bornée avec un caractère de cochon, Kayla va se retrouver seule et enceinte. Alors qu’elle « ressasse » ce qu’il s’est passé, elle va faire une rencontre et rien de mieux que Chronos, Titan/Dieu du Temps et de la destinée chez les mythes grecs.  Pour notre jeune femme commence un long cheminement à la découverte de soi mais surtout à l’acceptation et à l’évolution de sa vie.  (La psycho détint sur moi, youps).

Kayla, je ne suis pas trop arrivée à la cerner. Ou sinon je n’ai pas les mots exacts. J’ai dit plus haut, elle est têtue, bornée, un caractère de cochon mais aussi elle se remet en question, doute. Elle est chiante mais c’est pour ça qu’on l’aime.  C’est une femme forte, courageuse et elle murit tout au long du roman pour notre plus grand plaisir. Il ne faut pas oublier son caractère ! ;) Très terre à terre, elle va nous donner des situations cocasses et d’autres avec les larmes aux yeux.
Samuel est un homme sexy. C’est le gardien de Kayla. Il est protecteur, sexy (déjà dit, youps). Il rejoint Kayla sur le têtu et borné. Oui, oui, ils font la paire. Il y a une coquille autour de lui, qui se brise petit à petit, se perfore doucement. Il évolue autant qu’elle.
Qu’est-ce que j’ai rigolé avec ces deux-là. Leurs dialogues sont hauts en couleur. On passe de très bon moment quand ils se « disputent ».  Ils se taquinent, se cherchent. Leur relation est mimi et électrique. Ils sont touchants et attachants. Ils s’entraident dans ces aventures du Temps.

J’ai passé un excellent avec les personnages. C’est écrit à la troisième personne, nous suivons Kayla mais de temps en temps c’est Samuel qui est un peu plus mis en avant.  La découvrir permet de sentir plus les émotions et de la voir différente.
Elle va se battre intérieurement avec elle-même. Samuel va être un grand soutient pour elle. C’est un peu une quête initiatique de soi qu’elle entreprend. Il y a beaucoup d’humour dans le roman et ça fait du bien dans les moments tristes, beaux et bouleversants.
Le début permet de mieux la connaitre. Ses réflexions, ses idées, ses pensées vont nous aider à mieux la cerner et surtout voir ce qu’elle a comme problème. C’est un personnage bien travaillé, Samuel aussi mais Kayla a un petit plus. Ce début donne un approfondissement avant la reconstruction de l’héroïne. Les personnages secondaires sont importants car c’est l’entourage d’elle et comment elle s’est construite autour d’eux. Les relations sont belles, tristes, cruelles et merveilleuses. On se rend compte que nos deux héros sont brisés néanmoins les épisodes dans le Temps vont leur apporter beaucoup : des hauts, des bas, des surprises…. :P Kayla se dépatouille avec l’aide de Samuel.

Je suis passée par plein d’émotions. La peur, la joie, le doute ont fait yo-yo dans mon corps. Entre ces deux-là, je riais beaucoup, ils ne s’arrêtent pas. Je souriais souvent mais de temps en temps, j’avais mal pour elle. Des passages étaient tellement tristes et magnifiques. J’ai eu souvent la larme à l’œil.

L’écriture de l’auteur est fluide. Ça se laisse lire très facilement et tout seul. Je tournais les pages pour savoir ce qu’il allait se passer. Je redoutais le trop calme et je ne suis pas déçue des retournements de situations. J’ai été beaucoup surprise pour ma grande joie.  
Il y a un point qui me parer logique (je ne dirais pas quoi, et toc !), par contre le reste j’avais les yeux écarquillés tellement je croyais halluciner jusqu’à que la lumière s’allume dans mon cerveau. Vous savez le temps que ça monte tout en haut et tout et tout. :P Voir Kayla évoluer m’a vraiment plu. Ça se voit. Ça se ressent.  C’est vraiment merveilleux de la lire avec une pression en moins. Qu’est-ce qu’elle nous réserve dans la suite ? Plutôt l’auteur qu’est-ce qu’elle réserve à nos héros ?
Maille, maille, avec cette fin j’avais envie de me jeter sur la suite ! A la dernière phrase, même au dernier mot, ma tension est montée d’un seul coup. JE LA VEUX ! *-*

J’ai vu qu’il y avait deux couvertures. L’ancienne est plus avec le temps, j’entends le Tic-Tac, Tic-Tac dans ma tête. La nouvelle qui est aussi sublime et elle aussi représente bien le roman avec le portail temporel.

Peut-on changer notre passé ? Peut-on même jouer avec lui ? Telle sont les questions ! Hé hé ! :D

Merci Nats Editions pour ce service presse ! :D



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy