Les Herbes de la Lune, tome 1 d'Anne Laure


Editions : Le Chat Noir
Collection : Cheshire
Auteur : Anne Laure
Couverture : Nicolas Jammoneau
Parution : Septembre 2014


Résumé :
« Elle est différente, c’est certain. Pas seulement différente des autres filles. Elle est Autre. » Aussi sûrement que ses cauchemars récurrents ne sont pas le fruit de son imagination, l’univers que s’apprête à découvrir Abigail va lui ouvrir les portes de son passé, mais aussi de son avenir.
Les brumes mystérieuses de la lande, la force destructrice de la mer, la célébration du solstice d’hiver et la fête celtique de l’Alban Arthan : autant de secrets que la jeune étudiante ne pouvait soupçonner.

À présent, Abigail devra puiser dans la puissance du cycle lunaire pour affronter son destin qui s’est rapidement mis en marche. Bien trop rapidement…




Mon avis :
Abigail, l’héroïne, est à l’université et un jour ses origines s’éclairent et son don s’éveille.
La façon comment c’est écrit m’a un peu dérangé, je ne sais pas, elle est belle l’écriture mais ce n’est pas pour moi. Comme j’ai aimé l’histoire et qu’on est plongé dedans (beh vi j’étais dedans !) je lirai la suite ! :D
Après ma pause, j’ai plus apprécié l’écriture mais j’étais toujours hésitante. Par contre, l’histoire m’intéresse grandement. Anne Laure nous montre sa facette des druides, des mythes celtiques qui sont rares pour moi. Les péripéties de notre héroïne, son apprentissage (la nôtre par la même occasion), ses sentiments sont calmes et rapide en même temps ! C’est plus fun. :P

Abigail  est une jeune femme qui veut des réponses et connaitre son nouvel univers, se renseigner.  Je l’ai trouvé peut être un peu niaise au début mais au fil des pages, ça s’arrange et son caractère s’affirme pour moi. Je pense du fait à l’écriture. Puis, elle se remet en doute, se pose des questions. Elle est souvent confiante et se plante également. Elle a peur, a soif d’apprendre et de savoir (remarquez ça peut dépendre des sujets). :P
On peut s’identifier à elle d’une certaine manière. Une impression qu’elle représente la contradiction. xD
J’avais mal pour elle, un moment donné et je posais la question « quelle conséquence ça va avoir ? Où l’auteur nous entraîne dans cette histoire ? ». Les bases sont posées, les « légendes » druidiques nous sont un peu dévoilées et un sentiment/sensation qu’un orage se prépare (dans les deux sens :P).
Les éléments s’enchainent en douceur, s’emboitent comme un puzzle et embobinent le monde. Les dés sont jetés, il ne manque plus les derniers coups à jouer qui seront dans le tome suivant !

J’avais peur pour Abigail, pour ce qui se passe autour d’elle. Entre l’amour et la trahison, l’espoir et la souffrance, l’émerveillement et le désastre, l’histoire et les légendes, la magie révèle les sombres secrets comme les plus beaux. Abigail en voit de toutes les couleurs. Quels secrets se cachent derrière ses peurs ? ses pouvoirs ?

Les autres personnages sont importants. Il y a la romance  que j’ai adorée et pour une certaine question que je me pose, j’ai un pincement au cœur. Je croise les doigts. Timothée est un jeune homme assez particulier. L’auteur a eu une brillante idée le concernant. Je vous laisse découvrir. Petit indice : ça nous aide. Son côté obscur pour moi est un autre personnage Maelann, celui-là est assez mystérieux et timbré. Oui oui. :D
Morgan son meilleur ami, Gwen, une amie et sa grand-mère, Agathe vont l’aider mais entre secrets et vie d’une étudiante, ça ne va pas être facile à se confier. Je vous laisse découvrir les autres protagonistes qui vont l’épauler.
Même si il y a tous ces personnages, j’ai trouvé Abigail un peu seule. Elle se cherche et avec tout ce qui lui tombe dessus, ce n’est pas facile de se trouver.


Les descriptions des forces de la nature nous enchantent par la magie druidique, c’est un brin poétique. J’imaginais les scènes, le souffle du vent, les tempêtes et je sentais les sensations, j’avais l’impression d’être à l’intérieur du roman.

Ce premier tome est une initiation dans cet univers. Même si c’est un coup classique force obscure/force blanche, j’ai beaucoup apprécié l’histoire. L’auteur a su mettre de l’originalité. J’avoue que je n’ai pas lu beaucoup sur les druides et ça sera un plaisir de lire le tome 2.
N’empêche j’aimerai bien visiter cette ville. :P

Commentaires

  1. Il faut que je me procure le tome 2 !
    Je n'aurais pas dit non à plus de pages moi. Je suis certaine que l'auteur a possibilité de détailler son univers encore plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois qu'elle a prévu un autre roman dans le même univers. =)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy