En bout de course de Mary Burton


Editions : Milady
Collection : Suspense
Auteur : Mary Burton
Parution : 24 Octobre 2014



Résumé :
Leur dernier souffle…

Lorsque Charlotte Wellington, avocate de la défense, se retrouve à enquêter sur une série de meurtres abjects, elle est loin de se douter que son passé trouble va remonter à la surface. Mais avec l’aide du détective Daniel Rokov, elle va découvrir qu’elle est la cible principale de ce tueur qui noie ses victimes pour les laver de leurs péchés. Un tueur qui souhaite exposer sa vraie nature et l’entendre hurler tandis qu’elle se repent…



Mon avis :
Je me suis laissée tenter par un autre roman de Mary Burton, En bout de course. Cette fois-ci pas de Texas Rangers mais un flic. :D
Des femmes se font torturer puis tuer. On ne survit rarement à ça. Parallèlement, le passé de Charlotte Wellington va resurgir.

J’ai bien aimé ce livre. On rentre dedans, on suit le détective Daniel Rokov dans son enquête et on essaie surtout de comprendre.
Charlotte est une femme qui a peur de son passé et de l’engagement. Elle va apprendre à l’accepter. Daniel est un peu le contraire, il vient d’une famille aimante, sait ce qu’il veut mais peut être patient. Et c’est un mâle, un vrai ! Ou pas. :P

L’histoire est vachement bien. Le passé se mêle au présent. Les indices se donnent petit à petit et grrrr ! Tout ce que j’ai à dire.
La relation entre les deux personnages évolue, bien évidemment. Dès le départ, en fait, ils sont déjà « ensemble » mais Charlotte ne veut pas aller plus loin, elle redoute cette relation. Par contre, Daniel, lui veut l’avoir mais va en douceur. Le petit scarabée va un peu la brusquer mais elle est têtue !
Il y a d’autres point de vues, notamment le tueur et d’autres qui vont aider à nous faire comprendre mais également à nous poser beaucoup de questions et à douter.
Faire face au passé, découvrir un mystère, le doute sont au cœur du roman. Charlotte se construit aussi. Une petite mention à la grand-mère de Daniel, c’est une mamie comme je les aime ! Des personnages secondaires sont plus ou moins importants.

J’ai mis du temps à trouver le tueur mais du temps vraiment ! Et l’auteur a su bien mener l’enquête en nous brouillant les pistes.

Encore jackpot pour Mary Burton !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy