Gardiens des cités perdues, tome 1 de Shannon Messenger


Editions : Lumen
Auteur : Shannon Messenger
Illustration : Jason Chan
Parution : 15 Mai 2014


Coup de  !

Résumé :

Depuis des années, Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l'école, où elle n'a pas besoin d'écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d'une mémoire photographique... Mais ce n'est pas tout : ce qu'elle n'a jamais révélé à personne, c'est qu'elle entend penser les autres comme s'ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d'histoire naturelle quand un étrange garçon l'aborde. Dès cet instant, la vie qu'elle connaissait est terminée : elle n'est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu'elle a quitté douze ans plus tôt. L'y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l'a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n'a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? 

Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

Mon avis :
C’est un coup de cœur pour les aventures de Sophie et de l’univers qu’elle découvre.

Rien qu’en lisant le prologue, ça commençait à m’intriguer. Mmmh mais qu’est-ce que c’est que ça ? Puis un chapitre et un autre et j’avais les étoiles plein les yeux. Découvrir cet univers orignal m’a énormément plu ! J’avoue n’avoir pas lu le résumé ni d’autres avis, c’était une surprise totale ! Je suis vraiment contente car j’ai pu m’émerveiller en le découvrant ce monde où toutes les créatures légendaires, mythiques ou disparues sont réunies. Je suis retombée en « enfance », où l’aventure, la magie et les mystères s’emboitent. J’ai été pris dans cette péripétie en suivant Sophie dans les chemins de la magie lumineuse. La magie des lieux n’est pas commune. Bon, je ne suis pas une spécialiste d’une certaine espèce de Tolkien mais Shannon Messenger a su mettre de la particularité.

Sophie est en classe découverte enfin sa classe visite un musée. Là-bas, elle rencontre un adolescent arrogant qui va lui révéler un autre monde disparu, au commun des mortels, depuis des milliers d’années. Elle est intriguée par sa présence et ses révélations. Il a le même don qu’elle : la télépathie. Et pouf, bienvenue dans les cités perdues.

Sophie évolue au fil des pages. Elle est déjà en roc mais même si ça se fissure, elle redécouvre d’autres approches et voit pour la première fois un espoir dans ses émotions. Cette évolution me plait car avec tout ce qui se passe, elle va s’affirmer, se trouver et avoir du courage. Elle a déjà du courage au début, j’avais les larmes aux yeux un moment donné. Mais elle réfléchit. Vous allez me dire tout le monde réfléchit ! Oui, peut-être à certains degrés différents. ;) Elle se pose des questions qui vont amener à des réponses mais aussi à d’autres interrogations pour avancer. Elle est aussi maladroite, ça lui donne un côté mignon.
Elle sera entourée mais le plus gros sera ses décisions. Il ne faut pas oublier qu’elle est jeune, 12 ans et quelques. En lisant, je vois une jeune fille plus mature que son âge et même ses camarades je ne leur donnais pas leur âge respectif. J’avais l’impression que c’était plus des lycéens que des collégiens.

Son entourage est grand mais se complète.
Grady et Edaline, ses tuteurs sont compliqués mais tellement malheureux. Des années plus tôt, une tragédie est arrivée dans leur famille. L’arrivée de Sophie va les bousculer dans leur petite vie. Sophie apprend d’eux et eux d’elle.  On ne sait pas grand-chose sur ce couple.
Après, il y a la famille Vacker. Le père Alden, est très présent. Il est important dans la hiérarchie et va aider notre héroïne dans ses difficultés. Sa femme est Della, on ne sait rien sur elle.
Ses amis sont différents et typiques également. Dex, son meilleur ami, est amoureux de Sophie. Il a un don particulier et va aider Sophie dans ce nouveau monde. Fitz Vacker est Fitz. Il est bizarre et en retrait. On ne sait pas vraiment mais il tient beaucoup à notre héroïne. C’est aussi monsieur « je me la pète » et « je suis au-dessus des autres » et arrogant mais c’est pour ça qu’on l’aime bien. Sa sœur Biana Vacker, se croit la number one, petite chouchoute/peste mais elle va grandi après avoir vu et découvert certaines choses. C’est de famille apparemment mais tous les deux vont être différents par la suite. Puis, Keefe est un cas, ma parole ! Je l’adore ! Et elle a une qui adooore les ragots. Bien sûr, elle connait une petite peste. Il en faut toujours une dans un livre ! Ça pimente un peu.

Le titre, Gardiens des cités perdues, n’est pas tout à fait clair. J’aimerai en savoir plus sur les Gardiens mais pour l’instant Sophie apprend le monde dans lequel elle a été propulsée ! Elle a fait pouf !

L’apprentissage de Sophie dans sa nouvelle école est assez difficile pour elle mais aussi rigolote. Parallèlement, le plus gros de l’histoire est l’origine de notre héroïne. Une elfe parmi les humains ? Comment est-ce possible ? Son arrivée va chambouler l’existence de toute cette vie cachée du commun des mortels. Des mystères sont développés à propos de Sophie. Elle va chambouler tout un monde en venant le rejoindre et d’un côté pour notre plus grand plaisir car c’est génial mais aussi effroyable. :P


Dernière chose, la couverture est magnifique. C’est vrai que ça fait très jeunesse. J’ai l’impression que c’est irréel et lumineux (important dans cet univers). Elle représente une scène dans le roman. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Les Damnés de Dana, tome 3 - Les larmes de Dana d'Ambre Dubois