La Dernière Terre T2 - Des certitudes de Magali Villeneuve


Editions : L'Homme sans Nom
Auteur : Magali Villeneuve (co-scénario avec Alexandre Dainche)
Couverture d'Alexandre Dainche
Parution : Novembre 2012 ou Mars 2013

Résumé :

Dans les Cinq Territoires, les saisons débutent un autre cycle et à nouveau, la Grande Relève en marquera l’amorce.
Renvoyé vers son pays d’origine de façon arbitraire, Cahir, rongé par l’amertume et hanté par ses souvenirs, tente de retrouver sa place parmi les siens. Tandis que, dans la cité-capitale, l’on a préféré effacer toute trace du drame pour mieux l’oublier, certaines culpabilités, quoique silencieuses encore, commencent à peser lourd.
Derrière les murs inébranlables de la tour du Nolath, l’Igilh reçoit un message glaçant en provenance des Plaines de Tilh. Il lui faut prendre une réelle décision. De celles qui, dépendantes d’un seul homme, peuvent déterminer pourtant le devenir de chacun.


Coup de !

Mon avis :
Ce tome 2 est vraiment meilleur que le premier. C’est un coup de cœur, j’ai vraiment eu du mal à le lâcher pour les cours. Pour dire j’ai lu en cours mais bon je pouvais. :D Dès qu’on le commence, on ne le lâche plus ! Préparez du temps de lecture !

Nous avons laissé des personnages « chamboulés ». Les mois sont passés. Le court du temps a repris puis les événements arrivent un par un.
J’ai vraiment eu un plaisir de retrouver La Dernière Terre. Les personnages et l’univers sont intensifiés dans ce tome et rah la la ! Un véritable plaisir ! Je ne peux pas, malheureusement, raconter l’histoire. Il faut que vous la découvriez si ce n’est pas fait, ou si vous avez juste lu le tome 1.
On n’a pas le temps de s’ennuyer. J'avais envie de secouer beaucoup de personnages mais j'aurais raté le plaisir quand ils prennent conscience des choses, de les voir s’épanouir ou que la réalité soit devant leurs yeux. Ça ne s'arrête pas niveau dénouement et rebondissement, on n’a pas le temps de souffler que hop il y a un événement qu'il soit petit ou grand.
Mais où les événements allaient nous mener du tome 1 au tome 2 ?
Ça va doucement, surement. On est là, patient. Puis BADABOUM ! Jackpot ! Euuh version diabolique.
Magali Villeneuve ouvre d’autres portes dans une même maison. Les puzzles s’assemblent mais comme toujours les réponses ne sont pas présentes et d’autres morceaux s’ajoutent. Je suis vraiment contente, j’ai éclairci un point du tome 1 dans ce tome 2.


Retrouver nos chouchous. *.*  Je suis vraiment attachée à ce monde et à ses personnages. Une Gayle qu’on découvre plus. *.* La voir/lire, plus que dans le tome précédent, est super. Oui, je l’adore ! :3  Comment son personnage va évoluer/s’épanouir/développer? J’attends également l’évolution des autres personnages mais Gayle a quelque chose de particulier. (:
Ghent m’avait un peu énervé à la fin du 1 mais dans celui-là, j’ai retrouvé le sourire. Bon, j’avais souvent le sourire pas toujours parce que …. Voilà, il faut LIRE ! Le voir murir, évoluer, moins secouer sa petite tête, ça fait grand plaisir !
Après le fils, le père, Solgar. Ça se voit qu’ils sont de la même famille.  Aussi borné l’un que l’autre. :D Mais le père Ildorne m’a fait plaisir un moment.
Melgar, m’a surpris mais d’un côté ça ne m’étonne pas du tout. Le voir d’une autre façon, dit beaucoup sur ce personnage.
Feor, celui-là, c’est un cas, ses répliques m’énervaient un peu au début puis après j’avais le sourire. Il est nature-peinture, franc et j’avoue, j’ai beaucoup aimé. Il apporte quelque chose à son entourage/environnement.  
Ah ! J’ai failli oublier Cahir et Reghia. Non ! Ne me tuez pas ! :P La détresse de Cahir, Reghia qui arrive à sa destination, leurs péripéties à tous les deux donnent une nouvelle version des deux protagonistes.
J’A-DO-RE tous les personnages même Nelgoth, j’ai flairé le poisson dans le premier tome et les aventures me confirment bien des choses.  Oui, vous avez compris, j’ai beaucoup aimé l’évolution de tous et voir d’autres facettes de tout ce petit monde.  Ils ont tous, un, je ne sais quoi, qu’il plait. Je ne peux pas parler de tous car sinon c’est un roman mais voilà l’histoire de chacun qui s’assemble et se définit seul ou ensemble, au fur et à mesure, montre des personnages approfondis qui murissent pour le meilleur ou pour le pire… *effet dramatique* :P L’aventure de nos héros, ne nous laisse pas de repos et piiouf  il y a des impacts sur la tournure des événements et inversement.  J’attends avec impatience la suite pour tous les voir/lire.

L’histoire en elle-même est SUPER GÉNIALE de la MORT qui TUE. Ouh la ! J’ai perdu une durite. Elle est surprenante mais pas tant que ça si on y pense. Et puis, les Intruses, ces bêbêtes toutes bizarroïdes qui sont mimis et terrifiantes en même temps. Faut pas vous inquiéter, je suis barge donc c’est normal que je les aime. Un aspect de ces bestioles m’intéresse fortement.
Est-ce qu’il est bien meilleur que le précédent ? Oh oui !
Dans le tome 1, on faisait connaissance des personnages et la mise en place de l’univers mais dans celui-là, on connait déjà une bonne partie. Beh oui, l’auteur ne va pas nous donner TOUT, tout de suite. Il y a des surprises.  On sourit,  on rigole, on pleure. Nous ne sommes pas épargnés.  
On lève aussi les yeux au ciel à certains moment (ce n’est pas péjoratif plutôt le contraire) dans le sens « Oh celui-là, qu’est qu’il est couillon » *.* !
A la fin même en cours de lecture, dans ma tête, j’ai fait des hypothèses les plus farfelues les unes que les autres. Le pire c’est sur les Intruses, je pense… :D Maintenant je me demande si il y en a au moins une vraie et raaaaaaaaaaaaah veux la suite ! :(

Le plus dur, c’est quand vous connaissez une personne qui l’a lu juste avant vous, et vous fait un regard qui dit « ah ah tu verras » ! Donc, je vous conseille de le lire avant une autre personne, principalement quand celle-ci habite avec vous.

Je veux la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite ! *cris hystérique* Beh ouais ! :P
Je vais bouder dans un coin car je n’ai pas la suite ! Nah !

Ps : La couverture aah j’adooOoore ! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy