Si Proche de Lui de Stéphane Soutoul


Editions : Rebelle
Collection : Chimères
Auteur : Stéphane Soutoul
Couverture : Alexandra V. Bach
Parution : Octobre 2014

Résumé :

Parfois, il vaudrait mieux réfléchir à deux fois avant d'agir à la légère… Moi c'est Sonia Moonstar, apprentie sorcière et adepte des galères en tout genre. Suite à une rupture douloureuse, j'ai utilisé la magie pour me transformer en chat. Jolie boulette : une heure sous forme féline aura suffi à faire de moi la victime des pires infortunes ! La bonne nouvelle, c'est qu'un jeune homme est venu m'arracher aux griffes de la rue. La mauvaise, c'est que mon preux chevalier en baskets ne fait qu'un avec le garçon infréquentable que j'ai éconduit au lycée. Coincée dans la peau d'un chat durant ma convalescence, me voilà contrainte de partager le quotidien de mon hôte qui ignore l'identité réelle de sa nouvelle et malicieuse pensionnaire. Manque de bol, je découvre par la même occasion les dangers qui le guettent… Et si l'ange gardien de Benjamin avait troqué ses plumes contre une fourrure angora ?

Mon avis :
Le roman commence avec une citation de Shakespeare. Ma première pensée était : « j’espère que ça ne va pas finir pareil que son célèbre roman » ! Beh ouais, j’aurais le cœur brisé et je crois que je mettrais l’auteur dans la liste rouge donc liste à risque d’héros morts ou lecteurs qui souffrent ! :D

Sonia se fait larguer, ouais on parle djeuns là, par Alex. Il est idiot celui-là, en passant. Puis un évènement n’arrive jamais seul, elle ne peut pas partir en vacances. Elle décide de se transformer en chat. Je me demandais comment tout ça aller tourner. Beh ouais, un chat tout le récit ? J’avoue que je me demandais comment l’auteur allait tourner cet aspect chat/héroïne et le déroulement du récit. On n’a pas le temps de dire que c’est long, qu’un évènement nous étonne. Je ne m’y attendais vraiment pas. Je me suis laissée surprendre. On peut deviner certaines choses mais c’est surtout le quand ? Tic Tac Tic Tac.
Pendant qu’elle gambade en forme de chat, elle est sauvée par Benjamin, un peu la « peste » du lycée. Je parle de la maladie pas des greluches. Tout le monde l’évite.

J’ai rigolé dès le départ surtout quand Sonia parle dans un langage jeune.
Un conte de fée à la sauce Stéphane Soutoul ? J’adhère ! Je n’ai pas arrêté de rigoler. L’idée de mettre notre héroïne en forme de chat est géniale ! Les répliques de Sonia, ses mimiques et tout le reste, ha la la j’avais tout le temps le sourire. Elle a de la répartie.
Pendant cette expédition imposée je dirais, Sonia découvre le monde d’une autre façon. C’est un peu méchant pour elle d’être enfermée mais c’est tellement agréable. Oui, je suis diabolique. Au début, j’avais envie qu’elle ouvre les yeux. Quand on est jeune, on est souvent stupide. :P Elle évolue, murit. J’ai vraiment apprécié. Et puis, elle ouvre enfin les yeux. Je crois, ce que j’ai aimé le plus, ceux sont ces répliques quand elle est chat. Beh ouais elle ne peut pas parler donc elle pense. J’en pouvais plus… de rire ! On est vraiment dedans et on avait envie d’intervenir. En plus ce n’est pas un chat comme les autres.
Il y a également de l’action.  Punaise, je retenais ma respiration sur certains passages tellement je voulais que ça marche. J’ai pleuré aussi ouh là là, déjà que j’ai la larme facile, ça n’a pas arrêté des fois. Piiiouf on en voit de toutes les couleurs. Le récit ne nous laisse aucun répit en sentiments, actions, rebondissements et en réaction.
Benjamin est un jeune homme charmant, meurtri un peu. Je voulais lui venir en aide ! Sérieusement avec sa situation qui ne voudrait pas ? Il est adorable. On apprend à le connaitre grâce à travers les yeux de cette magnifique chatte blanche (Sonia). Dans ce roman, on voit que les préjugés règnent avant de connaitre la personne ou de voir les « faits ».  Tout le monde, adolescent même adulte, on est humain après tout ! Par contre il y en a une qui m’a énervé, la meilleure amie de Sonia, Aline. Même à la fin, je n’ai pas changé d’avis sur elle. Mais un moment j’étais très contente ! Diabolique je suis, je vous dis ! :D

Ce conte de fée est pétillant. J’allais dire le code du conte est là : « princesse » en détresse, un « prince charmant » sauf qu’ici il n’est pas apprécié alors qu’il est adorable, des méchants, la magie du moment... Stéphane Soutoul les a revisités pour Si proche de Lui. Beh oui, ce n’est pas les vrais codes mais il y a une ressemblance. C’est ni trop long ni trop court. A chaque fois, la bonne dose est là pour tourner la page encore et encore. Des rebondissements, des situations cocasses et tristes et d’autres où on ne s’y attend pas. C’est un livre tout en émotions !

La couverture est magnifique ! La fille a un air de la Reine des Neiges mais c’est normal. J’adore ce contraste clair/sombre. La couverture est pétillante. En plus, elle est signée Alexandra V. Bach ! 

Beh voilà un livre tout en couleur, plaisant, agréable qui va chavirer votre cœur !
Ça détend bien et pas prise de tête, même si on sort les crocs/griffes ! :D <3

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy