Les ailes d'émeraude d'Alexiane De Lys


Editions : NoyellesNouvelles Plumes / France Loisirs
Auteur : Alexiane de Lys
Couverture : Françoise Jeanne
Parution : 13 Novembre 2014 (officiellement), déjà sortie chez France Loisirs.

Résumé :
A bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l'orphelinat où elle vit depuis l'accident qui a tué sa mère. Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d'être suivie... Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n'est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d'incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l'espoir de percer, enfin, les mystères de son passé.

  Coup de  !

Mon avis :
J’ai pleuré dès le départ alors que d’habitude je n’aurais pas pleuré. J’étais dans ma période sensible. C’est triste, très même mais la larme aurait résistée.  
Cassiopée, l’héroïne, est attachante et n’a peur de rien. Je veux dire elle n’a pas peur de « régler » le problème. Etant orpheline, elle a dû grandir en se débrouillant seule, être plus autonome que les personnes de son âge. On peut dire encore une énième orpheline sauf qu’elle l’est sans vraiment l’être. J’ai trouvé ça bien. Lorsqu’elle a 18 ans, elle doit quitter l’orphelinat puisque elle est majeure, elle va apprendre à se gérer, elle est très dégourdie. Pendant la période « toute seule », des choses vont lui arriver. Puis un beau jour, Gabriel, un jeune homme qu’elle a rencontré dans des circonstances « suspectes », va bouleverser sa vie en lui dévoilant un autre monde. Un monde rempli de personnes ailées qui se font appeler les Myrmes ou les Narques.
Des personnes ailées ? Des Myrmes ? Jamais entendu parler. Des créatures ailées avec des sens développés, est vraiment une bonne idée.  L’auteur a mis de l’originalité. J’ai adoré ! L’origine et l’histoire m’ont vraiment plu car ce n’est pas commun. Comment elle se développe aussi, grandit ou prend forme. Comment les Myrmes ont leur pouvoir ? Mmmmh à vous de lire le livre pour le savoir. Je n’aime pas spoiler, il faut découvrir !! *.*

L’héroïne évolue, grandit mais il y a aussi des pics où je me suis dit « Quoi ? ». Des fois je me posais la question comment elle pouvait être aussi « violente ». Elle change, ça c’est sûr. J’ai été surprise quand même. J’ai une idée mais peut être que je suis trop imaginative ! :D Son humour, des fois ça me rappelait moi, surtout ces « Nom de Zeus », je suis pareil sur ça.  Cassiopée a quelque chose de spécial. L’humour est là au bon endroit, ce n’est pas pesant et fait qu’on lit comme une lettre à la poste. Enfin euuh quand la poste ne fait pas des siennes ! :D

Ce premier tome met l’histoire en avant. La découverte de son « origine », enfin de ce qu’elle est, le pouvoir, il y a des idées classiques, comme détruire les hommes mais Alexiane De Lys a su tourner ça très bien. Je ne me suis pas ennuyée. J’ai adoré ce rythme quand on découvre l’histoire, axé principalement sur l’héroïne, logique et les révélations qu’on apprend. C’est peu mais justement c’est assez pour ce premier tome. A la fin, il y a beaucoup d’ombre encore et j’ai vu qu’il va avoir une suite. J’ai sauté de joie ! Si ça s’était arrêté là, je crois que j’aurais vu rouge, il y a tellement de choses encore à apprendre et à développer. En parlant de développer, il y a beaucoup de personnages secondaires plus ou moins important. Ils sont développés sans l’être vraiment. Je ne trouve pas le mot.
Gabriel pour commencer est un jeune homme énigmatique, mystérieux et avec de la testostérone dans le sens où j’envoie les poings avant les questions. :P J’aime bien ce personnage malgré qu’on n’en sait peu sur lui. Vivement le prochain tome car la fin baba ça laisse un peu l’eau à la bouche.
Après il y a la petite bande de garçons, Arthur, Ethan, Tom et Michael. Je les aime beaucoup ainsi que Saphira et Tiphaine !
Bien sûr il y a des méchants, les Narques. Au bout d’un moment on fait leur connaissance mais je me pose beaucoup de questions sur eux. Je me suis laissée souvent surprendre par les évènements. On ne s’y attend pas et ça fait avancer l’histoire.

Il y a des références cinématographiques. J’en ai reconnu mais encore heureux que le plus souvent il y avait les noms des films.
Pour un premier roman de l’auteur, je trouve qu’il est vraiment bien. Le rythme est lent et rapide en même temps. On n’a pas le temps de s’ennuyer et des « évènements » se passent quand on ne s’y attend pas.

J’aime beaucoup l’écriture, c’est fluide, ça se lit très facilement. J’ai été dedans dès le départ. On ne sent pas passer les 700 pages tellement qu’on lit et que les pages défilent. A la fin j’en redemandais encore. Vivement la suite !! 

Merci Gilles Paris pour m'avoir permis de donner mon avis !! :D

Commentaires

  1. j'ai beaucoup aimé l'univers des Myrmes mais je regrette franchement le traitement trop "jeunesse" du roman... l'écriture manque vraiment de maturité et s'adresse à un public très jeune pour moi :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que l'univers n'est pas commun.
      Je n'ai pas trouvé qu'il fait trop "jeunesse" pour moi. Je l'ai pris tel qu'il était. :P C'est un premier roman ;), il va y avoir un second donc à vous de voir à ce moment là :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy