La Trilogie des Gemmes T3 - Vert Emeraude de Kerstin Geir


Editions : Milan
Collection : Macadam
Auteur : Kerstin Gier
Couverture : Burak Gökhan Ülker
Parution : Mars 2012

Résumé :
Gwendolyn a-t-elle jamais été une lycéenne comme les autres ? Pour son premier vrai chagrin d'amour, en tout cas, elle aimerait bien faire comme toutes ses copines : pleurer des heures au téléphone et se gaver de chocolats. Mais pas question, les Veilleurs du temps ont besoin d'elle. Pire, c'est avec Gideon lui-même, celui qui lui a brisé le coeur, qu'elle doit repartir en plein XVIIIe siècle, affronter un drôle de comte, soi-disant immortel. Plus question de pleurer, il faut agir !

 Saga - Coup de  !


Mon avis :
Troisième et dernier tome, ce qui fait : livre de révélation. Toutes les pièces du puzzle se mettent en place. J’étais contente d’avoir la confirmation de quelque chose. 
Gwendolyn à la fin du précédent n’était pas vraiment bien à propos d’un certain Gideon. Comme ils sont obligés de se côtoyer, ça ne va pas être facile pour elle. Gwendolyn évolue sans vraiment évoluer. Elle reste elle-même et devient plus forte avec ces derniers évènements. C’est un peu contradictoire, je sais. J’ai vraiment apprécié qu’elle reste elle-même au fond. 
Les répliques de Xemerius m’ont bien fait rire. C’est un personnage intéressant. Cette gargouille va me poursuivre toute ma vie ! Mes Dieux, j’adore ce personnage. C’est officiel de la trilogie c’est mon personnage préféré. Il apporte de la fraicheur avec ces répliques. Il faudrait lire les romans rien que pour lui ! Raphael, le frère de Gideon est aussi présent et avec Leslie c’est un peu comique. Ils apportent quelque chose comme des idées, des avancés dans l’histoire. A leur façon, ils font avancer l’histoire malgré qu’ils sont peu présents je trouve. J’aurais aimé un chouïa plus. 

J’aime beaucoup la famille de Gwendolyn. Ils sont très présents tout au long de l’histoire. J’ai bien rigolé quand Caroline dit Gollum ! Faut lire pour comprendre. L’importance de la famille et de l’amitié quelle qu’elle soit est vraiment appuyée dans ce dernier tome. 
Les révélations sont faites. J’étais super contente quand j’ai eu une confirmation. Depuis le début j’avais le nez pour un truc et pouf révélation ! 
Par contre à la fin je suis restée baba ! Il y a une révélation que je ne m’y attendais même pas. J’avais la bouche ouverte et j’ai dû la fermer car sinon j’allais gober des mouches. Ça m’a tellement surpris que je suis restée comme ça. 
Troisième tome, on voit un peu tout. L’école est toujours présente, certains passages m’ont fait rire. Les lycéens sont parfois nature peinture. Le fait qu’il y ait des passages, j’allais dire, purement adolescents, met un peu de répit avec l’histoire du voyage dans le temps et met en avant, qu’ils sont avant tout lycéen. Ils ont des devoirs malgré l’histoire principale. On découvre mieux le comte Saint Germain, on n’oublie pas le XVIIIe siècle. Piouf certaines choses ne sont pas évidentes mais les énigmes laissées peuvent nous faire comprendre. En même temps, j’étais tellement dans l’histoire que je dévorais sans vraiment réfléchir, réfléchir. Oui j’insiste. 

Je ne regrette pas d’avoir acheté la trilogie d’un coup (ref. mon avis sur le tome 1). On a toutes les réponses à nos questions mais j’aurai aimé une digne fin. Je veux dire elle est bien mais pas finie. Ça laisse une ouverture, enfin un tout petit peu. Une conclusion de la trilogie que j’aurai aimé un chouïa différente. La fin va tellement vite en conclusion que je suis un chouïa déçue. Pas mal de choses sont présentes et avancent et l’objectif principal, je dirais, se conclut vite et c’est dommage. La trilogie est quand même très bien !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy