La Trilogie des Gemmes T2 - Bleu Saphir de Kerstin Gier


Editions : Milan
Collection : Macadam
Auteur : Kerstin Gier
Couverture : Burak Gökhan Ülker
Parution : Septembre 2011

Résumé :
Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres.
Bon, d'accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d'abord elle n'en voyait qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu'au jour où Gwendolyn comprit : elle n'était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d'autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel.
Et puis quoi encore ? Tout ce qu'elle voudrait, elle, c'est que son (beau) Gideon l'embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.



 Saga - Coup de  !
Mon avis :
Aussitôt fini le tome 1 aussitôt commencé « Bleu Saphir ».
Le livre débute pile après la fin du tome 1. Les investigations pour savoir le vrai du faux sont toujours présentes. Gwendolyn et Gideon voyagent encore et toujours. En même temps ils n’ont pas trop le choix.
On apprend un  peu plus de chose. Qui est quoi ? Qu’est-ce que c’est un truc ? Je ne spoile pas.
Un nouveau personnage a fait son apparition, une gargouille. Je l’adore. Elle est rigolote et c’est vraiment bien de l’avoir. Il ajoute quelque chose au roman et à l’histoire. Xemerius au rapport ! :D L’humour est toujours au rendez-vous surtout avec ce nouveau personnage.
On fait la rencontre de Raphael, le frère de Gideon. Ça permet d’en savoir plus sur Gideon. J’avais un peu envie de le plomber à la fin, je parle de Gideon. Non de son frère, je l’aime bien celui-là ! L’histoire avance mais je crisais car il y a des choses qu’on ne savait pas encore. Ça met un peu de temps pour avancer. On a des explications et une autre facette de l’histoire. J’imaginais toujours très bien les lieux que ce soit dans le XIXe siècle ou XXI siècle. Gwendolyn va toujours à l’école (lycée), ce qui fait que de ce côté ça avance.
Gwendolyn prend les devants et j’aime ça. Elle va essayer de comprendre, non elle veut comprendre tout ça : voyage dans le temps, prophétie, les Veilleurs…  Les conversations avec son grand père m’ont bien plu. On essaye de savoir plus sur tout. On apprend encore un peu mais pas encore assez dans ce tome.

Il y a un petit « je t’aime », « moi non plus ». Il n’est pas gênant et c’est drôle. Mon côté sadique est ressorti pendant ma lecture. Gwendolyn perdue et un Gideon un peu idiot. Ils sont marrants ensemble.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy