Troubles Songes de Stéphane Soutoul


Editions : Rebelle 
Collection : Chimères
Auteur : Stéphane Soutoul
Couverture : Miesis - Sylvie Veyres
Parution : Mai 2012

Résumé :
Dans le labyrinthe des songes, suivre le fil d’Ariane amène à découvrir des histoires aux atours trompeurs. Des univers altérés qui voguent sur les genres de la fantaisie urbaine, du gothisme et de la poésie. Ils occultent le réel de notre monde pour laisser place à l’imaginaire.
Croyez-vous aux fantômes des amours de jadis, aux démons et aux vampires ? Quelles superstitions éveillent à vos sens sorcières malfaisantes, pulsions sanguinaires et justiciers d’outre-tombe ? À moins que les pouvoirs secrets d’une jeune flûtiste ou de Déesses nordiques ne suscitent en vous une irrésistible attraction ?
Ces perspectives, écartelées entre innocence et perversion, sont le reflet des treize récits de Troubles Songes. Treize nouvelles pour vous convier sur les sentiers de mystérieux paysages… L’itinéraire d’un voyage à la lisière du fantastique et de l’immoral.


 Diaboliquement Livresque

Mon avis :
Lire des nouvelles ne me dérange pas trop sauf que là, il y en a une où j’aimerai vraiment la suite ! xP
Ce recueil de nouvelles, Troubles Songes, est assez sombre, triste. Je me suis posée pas mal de questions, la fin de certaines, je ne m’attendais pas du tout à ça comme « Là où perdurent les âmes ». Ca était surprise ! (prendre l’accent anglais avec le surprise).
Les nouvelles ont à peu près toutes des points communs, comme la mort généralement. Ce recueil se lit très facilement, il y a des nouvelles plus ou moins longue.
Celle où j’aimerais vraiment la suite c’est « Innocence meurtrie », si il y a un roman un jour, j’adhère car vraiment elle est super intéressante cette nouvelle même si c’est très sombre. J’aimerai savoir surtout que va faire Méliane, l’héroïne, après cette fin.
J’ai bien aimé aussi « Jack », cette façon de réécrire cette légende m’a vraiment plu. L’univers de « Le masque d’Héphaïstos » m’a beaucoup plu et je reste curieuse aussi. Cette nouvelle, assez sombre et « inhumaine », est ténébreuse. Oui, oui !

J’avais déjà conscience que les personnages étaient détraqués mais à partir de « Un sourire sur tes lèvres » c’était le summum. Complétement folle et sadique celle-là mais tellement bien. J’étais morte de rire à la fin alors que le contexte ne s’y prête pas. Je suis sadique aussi ! :D

Dans ce recueil, on voit tous les sentiments sombres des humains, certains ne sont peut-être pas vraiment sombres mais le contexte oui. Le côté obscur de la force de l’humanité ! Elles ne sont pas toutes comme ça, je pense notamment : « Le gardien du Bifröst ».

J’ai une question pour l’auteur, qui n’a quasi rien avoir avec ce recueil, un livre un jour avec des Asgardiens et la mythologie Nordique est prévu ? :D Je suis preneuse ! ( :

La couverture reflète bien l’esprit du recueil !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy