Hors de Portée de Georgia Caldera

Editions : J'ai Lu
Collection : Semi poche Sentimental
Auteur : Georgia Caldera
Couverture de Julia Savchenko
Parution : 04 Juin 2014

Résumé :
Sa spécialité ? Fuir toute relation. Et on peut dire que Scarlett est docteur ès « disparition au petit matin ». Inutile de lui parler relation sérieuse, confiance et stabilité, elle en est incapable. Si investissement il y a, c'est dans la société de décoration d'intérieur qu'elle vient de créer avec sa cousine, ancienne mannequin déjantée, et qui lui prend le plus clair de son temps. Pourtant, face à son nouveau client, le très entêté et séduisant M. Mufle-Connard, plus connu sous le nom d'Aidan Stern, le savoir de Scarlett ne lui sera d'aucun secours. Mais parviendra-t-il vraiment à guérir les blessures du passé ?


Mon avis :
Le premier roman de Georgia Caldera que je le lis. J’ai beaucoup aimé cette romance un peu bizarre je dois dire. Elle m’a détendu en cette période de révision ! Hors de Portée est écrit à la troisième personne du singulier.

Scarlett ne s’attache pas beaucoup suite à son passé.  4 mois après le décès de sa mère, avec sa cousine Louise, elle monte une boite dans la décoration intérieure.  Un entretien avec son premier client va lui changer sa vie, je dirais même va bouleverser sa vie. Ce client, un homme diaboliquement sexy et mâle sur les bords, se nomme Aidan Stein mais aussi M. Mufle-Connard entre autres. J’adore ce surnom je trouve qu’il le porte comme un gant. Héhé ! Il tient une boite d’informatique.

Scarlett, notre héroïne, a un problème assez psychologique à cause de son passé.  Elle a un problème de relationnel.  Sa confiance en elle a chuté terriblement. Par certains moments j’avais envie de la secouer, ça m’a un peu énervé qu’elle se laisse faire comme ça surtout quand Aidan lui faisait son air de chien battu. Il est irrésistible quand il veut. :P
Aidan Stein, est un homme qui a des problèmes aussi de relationnel. Avec Scarlett, ils font la paire. C’est un homme qui aime dominer, (faut le dire), il veut qu’on suive ses propres règles. Il est très pointilleux.  Le mâle jaloux, calculateur et irrésistible dans toute sa splendeur. J’ai même pensé que c’est un bad boy gentlemen. Cette rencontre pour lui, va lui faire voir un monde peut être différent, il va apprendre un peu comment être avec les personnes. Son passé ne l’aide pas beaucoup non plus.

Même si j’avais envie de les secouer, je me suis attachée à eux. A leur façon ils nous séduisent. Aidan avec son côté tout mimi quand il s’y met et Scarlett avec la perte de sa mère et son besoin de se reconstruire. Georgia Caldera garde le suspense de leur passé avec quelques brides par ci par là jusqu’à la fin. Ça met l’eau à la bouche. Qu’est ce qui a bien pu leur arriver ? Comment ils en sont arrivés la où ils sont ?
Les personnages secondaires, sans vraiment être trop trop présents, sont importants. Ils vont lier nos héros d’une certaine manière.
La romance est très présente. C’est même souvent chaud bouillant dedans. Ça ne gâche pas l’histoire même si j’aurai préféré certaines scènes hot en moins. On s’attache aux deux héros, on est triste pour eux, on sourit pour eux. Certains moments je rigolais comme une petite dinde.
J’étais un peu machiavélique quand ils ont une certaine dispute. J’ai pensé que Scarlett aurait dû dire « oui » à une certaine question. Ceux qui liront Hors de Portée comprendront ou pas. :P Je précise qu’ils sont partis quelque part.
A la fin du roman, j’avais toujours envie de secouer Scarlett et de gifler/tirer l’oreille Aidan. Oui désolée, je suis comme ça. Nos deux héros se ressemblent d’une certaine manière, ils sont tellement brisés qu’ils vont avoir besoin l’un de l’autre et d’évoluer ensemble.
On voit quand même l’évolution des personnages même si ce n’est pas trop flagrant. Ils évoluent à leur façon, à leur rythme. Ils apprennent l’un de l’autre. D’ailleurs, c’est pour ça que j’ai aimé nos héros, ils sont attachants. Ils cachent et dévoilent leur personnalité. Quand le passé rattrape le présent, il vaut mieux lui faire face et aller de l’avant ! (: J’ai trouvé, Hors de Portée, un peu psychologique et leurs réactions naturelles.

Une bonne petite romance ou plutôt grosse romance, le livre fait quand même 478 pages, avec des personnages qui nous touchent à leur manière.

J’ai eu la chance de l’avoir en avant-première aux Imaginales avec une jolie dédicace de Georgia Caldera. :D

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy