Le Dernier Espoir T1 : Les Dangers de l'Ombre de Cindy Mezni

Auteur : Cindy Mezni
Couverture de Phatpuppyart


Résumé : 
« Les apparences sont trompeuses... » Au décès de Tess, la femme qui l'a élevée, Deliah Morgan croit vivre les pires instants de son existence. Le deuil est difficile et les cauchemars inexplicables qui hantent ses nuits, aussi. Mais le pire reste à venir lorsque la famille Wates fait son apparition en ville. Et avec eux, des événements étranges et des révélations sur un monde dont Deliah n'avait jamais soupçonné l'existence. Un monde qui risque bien de lui coûter la vie...




Avis :
Orpheline de parents, Déliah a perdu sa grand-mère, Tess, depuis peu. Elle est obligée de vivre avec sa sœur, Annabelle, et elles se détestent.

Le début du roman est trop long, l’histoire met du temps à se mettre en place, il y a beaucoup de répétitions surtout sur certains mots, et l’héroïne se pose toujours les mêmes questions. Ca devient très vite lassant. Passé ce stade, je me suis accrochée à la lecture pour en savoir davantage sur ses rêves, qu’on découvre depuis le début. Je n’ai pas été déçue. Je me suis vraiment prise dans l’histoire du roman. Je commençais à tourner vite les pages jusqu’à qu’il y en ait plus.
Déliah est repliée, très manipulable/influençable mais elle met un moment à se dévoiler, ce qui est dommage et heureux à la fois. Garreth est un garçon assez mystérieux, secret et dangereux. Travis est un peu pareil que Garreth. Leighton est une fille qui manque d’amis et révèle son véritable caractère un peu tard. Tous les personnages ont un point commun mais sont aussi très différents.

La couverture attire mais par contre je ne suis pas fan du visage de la femme.
Même si il y a certaines choses que j’ai vu arriver de loin, j’ai eu quelques belles surprises ! Merci à Cindy Mezni de m’avoir fait découvrir son livre ! Je lirai la suite pour savoir les aventures de Déliah ! Pour moi c’est un livre à lire à partir de 16 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy