Le cycle des âmes déchus, tome 1 : Le Mal en Demeure de Stéphane Soutoul


Editions du Petit Caveau

Résumé :
Sur les terres reculées du domaine de Kreuzburg, une ombre étend son influence maléfique jusqu'entre les murs du manoir Kraemer. Afin de préserver les siens d'une menace plus funeste encore que la mort, le maître des lieux n'a d'autre recours que demander l'assistance d'experts en vampirisme. En ce crépuscule du XIXe siècle, la famille de Lacarme, un clan issu d'une longue lignée d'érudits en occultisme et surnaturel, fait figure de référence dans la chasse aux nosferatus. Lorsque Gerald de Lacarme arrive en Allemagne, il est cependant loin de se douter de la sombre aventure qui l'attend. Car le mal qu'il est censé combattre rôde déjà dans les couloirs de la demeure, insidieux, impie. Surtout, il y a la belle Marion Kraemer, si mystérieuse, qui lui chavire le cœur à en perdre la raison. Partagé entre ses tendres sentiments et l'importance cruciale de sa mission, le jeune homme va s'immerger dans le plus terrifiant des cauchemars.


Avis :

Le premier livre que je lis de cet auteur. Une vraie surprise. Une lecture facile à comprendre avec des personnages qui sont tourmentés.
Les deux héros de l’histoire Gerald et Marion ont beaucoup de points communs, ils sont déterminés, ils ont une famille, mais ils se sentent très seul.
Gérald Lacarme est un érudit mais pas un aventurier comme son frère Paul. C’est un personnage qui est seul et se sent assez tourmenté par cette situation avec Marion Kreamer.
Marion Kreamer  veut à tout prix protéger sa sœur, c’est un personnage désespérée et impuissante face à la santé fragile de sa sœur.

Un livre assez « psychologique » qui nous entraîne dans des amours interdits, des liens familiaux et la fragilité de la vie. L'auteur nous donne une version assez classique du mythe de vampire avec sa touche personnelle.
Je me suis laissée emporter par l'écriture de Stéphane Soutoul. Son style nous permet d'être dans le livre et de ressentir les émotions des personnages.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy